Child care centres, preschools and approved family day homes play an important role in Alberta’a economic relaunch and will use this funding to continue to keep children and staff safe.

“The availability of affordable, high-quality and flexible child care will be key to ensuring Canadian parents can return to work and our economy can recover from this crisis. The Government of Canada is committed to supporting the child care sector to ensure all Canadian families will have access to the quality child care they need.”

Ahmed Hussen, Minister of Families, Children and Social Development

“We are pleased to see Albertans’ contributions coming back to our province through this agreement with the federal government. This funding will ensure safe, reliable child care continues to be available as it is a crucial part of Alberta’s economic recovery. We are providing support to child care and early learning programs throughout the fall so they can keep their centres safe for kids in their care.”

Rebecca Schulz, Minister of Children’s Services

Licensed day care, out-of-school care, family day homes, group family child care, innovative child care and preschool programs will benefit from grant payments.

  • $15 million already provided in September ($109 per licensed/approved space).
  • The Safe Restart Agreement payments will be distributed on Oct. 15 and Nov. 15 ($200 per licensed/approved space, plus $2,500 per licensed program or approved agency, each month).

“As a child care provider for 31 years, I can say that COVID-19 has created unprecedented challenges to our centre, such as low enrolment and staffing, which has led to significant financial hurdles. The safety of our children, our families and our staff is our top priority and this funding will be valuable in keeping our environments safe for our families and educators.”

Amelyn Harke, executive director, Canada Place Child Care Society

“Due to COVID-19, the past months have posed many challenges for child care providers. CPCCS has worked diligently to ensure all health guidelines have been properly implemented and followed. As more children return to our centre, this additional funding will be greatly beneficial in helping us maintain a healthy and safe environment for children and staff.”

Chantal Boulianne, parent and board president, Canada Place Child Care Society

These grants will help licensed and approved program operators purchase additional cleaning supplies, safety equipment, and any other upgrades necessary to comply with health guidelines without increasing parent fees. Centres will have to be open by October 10 to receive the October payment and by November 10 to receive the November payment. Of the $87 million in total funding, $72 million will come from the federal government’s Safe Restart Funding agreement, $8.2 million from the bilateral agreement and the remaining $6.9 million from Phase 3 of the Child Care Relief program. In May, the province announced the Child Care Relief program, providing $17.8 million to ensure child care centres are ready to safely restart and support families through Alberta’s economic recovery.

Alberta’s Recovery Plan is a bold, ambitious long-term strategy to build, diversify, and create tens of thousands of jobs now. By building schools, roads and other core infrastructure we are benefiting our communities. By diversifying our economy and attracting investment with Canada’s most competitive tax environment, we are putting Alberta on a path for a generation of growth. Alberta came together to save lives by flattening the curve and now we must do the same to save livelihoods, grow and thrive.

Key facts

  • Prior to the COVID-19 pandemic, 109,000 children were enrolled in a licensed child care program or approved day home. That represents 15 per cent of Alberta children.
  • Prior to the pandemic, about 80 per cent of licensed spaces in Alberta were filled.
  • As of Sept. 11, there are 2,370 daycares, out-of-school care and preschools open (83 per cent) with 96,535 spaces available. A total of 50,202 children have enrolled, representing an overall enrolment rate of 52 per cent.
  • There are more than 2,900 active licensed/approved programs in Alberta, employing 18,000 Albertans.
  • A new child care subsidy model began on Aug. 1. This improved model for calculating subsidy provides more financial support for families and makes it easier to apply, with predictable and gradual decreases in support as income climbs. 
  • In a typical year, more than 28,000 children, or 26 per cent of all children in licensed child care centres and approved family day homes, are supported through child care subsidy. About 23,000 of these children are on full subsidy and will now benefit from an 18 per cent increase to their monthly subsidy support.
  • With the new simplified child care subsidy model, calculated with pre-COVID enrolment and program fees data, an estimated 16,000 low-income families will pay less than $25 per day in child care fees. Some families will pay as low as $13 per day.
  • Child care subsidy can be accessed by families with an income of up to $75,000, which is the most generous level in the country.
  • Consultation feedback on the Child Care Licensing Act and regulations is currently being reviewed. These consultations gathered feedback in order to improve legislation and regulations in the fall.

De nouveaux fonds de 87 millions de dollars sont destinés aux programmes de garde d'enfants agréés dans le cadre du plan de relance de l'Alberta et de l'Accord sur la relance sécuritaire du gouvernement fédéral. 

Les centres de la petite enfance, les établissements préscolaires et les services de garde en milieu familial agréés sont essentiels à la relance économique de l'Alberta et leurs responsables utiliseront ce financement pour continuer à assurer la sécurité des enfants et du personnel. 

« L'accès à des services de garde de qualité, abordables et souples, sera la clé pour que les parents canadiens retournent au travail et que notre économie se relève de cette crise. Le gouvernement du Canada est résolu à soutenir le secteur de la garde d'enfants afin que toutes les familles canadiennes puissent bénéficier des services de qualité dont ils ont besoin. »

Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social 

« Nous sommes heureux de voir les contributions des Albertains et des Albertaines revenir dans notre province grâce à cet accord avec le gouvernement fédéral. Ces fonds permettront de continuer à offrir des services de garde d'enfants sûrs et fiables, car ils constituent un élément essentiel de la reprise économique de l'Alberta. Nous offrons ce soutien aux programmes d'apprentissage et de garde d'enfants tout au long de l'automne afin qu'ils puissent assurer la sécurité de leurs centres et des enfants dont ils prennent soin. »

Rebecca Schulz, ministre des Services à l'enfance de l'Alberta 

Les garderies agréées, les programmes de garde parascolaires, les services de garde en milieu familial agréés, les services de garde d'enfants collectifs en milieu familial, les garderies innovantes et les programmes préscolaires obtiendront des subventions. 

  • Quinze millions de dollars ont déjà été versés en septembre (109 dollars par place agréée ou approuvée).
  • Les paiements au titre de l'Accord sur la relance sécuritaire seront distribués les 15 octobre et 15 novembre (200 dollars par place agréée ou approuvée, plus 2 500 dollars par programme agréé ou organisme agréé, chaque mois). 

« En tant que fournisseur de services de garde d'enfants depuis 31 ans, je peux dire que la COVID-19 a été une source de défis sans précédent pour notre centre, comme le faible nombre d'enfants et de membres du personnel présents, ce qui a entraîné d'importantes difficultés financières. La sécurité de nos enfants, de nos familles et de notre personnel est notre priorité absolue et ce financement sera essentiel pour assurer la sécurité de nos environnements pour nos familles et nos éducateurs. »

Amelyn Harke, directrice générale de la Canada Place Child Care Society

« En raison de la COVID-19, les derniers mois ont été difficiles pour les prestataires de services de garde d'enfants. La Canada Place Child Care Society (CPCCS) a travaillé avec diligence pour s'assurer que toutes les directives sanitaires ont été correctement mises en œuvre et suivies. Alors que de plus en plus d'enfants reviennent dans notre centre, ce financement supplémentaire nous sera très utile pour nous aider à maintenir un environnement sain et sûr pour les enfants et le personnel. »

Chantal Boulianne, parente et présidente du conseil d'administration de la Canada Place Child Care Society

Ces subventions aideront les exploitants à acheter des fournitures de nettoyage supplémentaires, de l'équipement de sécurité et toute autre amélioration nécessaire pour se conformer aux directives sanitaires sans répercuter ces coûts sur les frais facturés aux parents. Pour recevoir le paiement de la subvention en novembre, les centres devront ouvrir après avoir reçu le paiement d'octobre. Sur les 87 millions de dollars de financement total, 72 millions de dollars proviendront du financement issu de l'Accord sur la relance sécuritaire du gouvernement fédéral, 8,2 millions de dollars découleront de l'accord bilatéral et les 6,9 millions de dollars restants seront accordés dans le cadre de la phase 3 du programme d'aide aux services de garde (Child Care Relief). En mai, la province a annoncé 17,8 millions de dollars dans le cadre du programme d'aide aux services de garde (Child Care Relief) pour s'assurer que les garderies sont prêtes à reprendre une activité en toute sécurité et soutenir les familles pendant la reprise économique de l'Alberta. 

Le plan de relance de l'Alberta est une stratégie à long terme audacieuse et ambitieuse qui vise à créer et à diversifier, en plus de créer des dizaines de milliers d'emplois, et ce, dès maintenant. Construire des écoles, des routes et d'autres infrastructures de base profite à nos collectivités. En diversifiant notre économie et en attirant des investissements grâce à l'environnement fiscal le plus concurrentiel du Canada, l'Alberta sera en mesure de générer de la croissance au cours de la prochaine décennie. La population s'est unie pour sauver des vies en aplatissant la courbe et nous devons maintenant faire de même pour assurer des moyens de subsistance, croître et prospérer. 

En bref

  • Avant la pandémie COVID-19, 109 000 enfants étaient inscrits dans un établissement de garde d'enfants agréé ou à un service de garde en milieu familial approuvé. Cela représente 15 % des enfants de l'Alberta.
  • Avant la pandémie, environ 80% des places en garderie agréée en Alberta étaient occupées.
  • En date du 11 septembre, 2 370 garderies, programmes de garde parascolaires et établissements préscolaires sont ouverts (83 %) où 96 535 places sont disponibles. Au total, 50 202 enfants ont été inscrits, ce qui représente un taux d'inscription global de 52 %.
  • Il existe plus de 2 900 programmes actifs agréés ou approuvés en Alberta et 18 000 Albertains et Albertaines y occupent un emploi.
  • Un nouveau modèle de subvention pour les services de garde a été mis en place le 1eraoût. Ce modèle amélioré de calcul des subventions donne lieu à un meilleur soutien financier aux familles et facilite le processus de demande, avec des diminutions prévisibles et progressives du soutien, à mesure que le revenu augmente.
  • Au cours d'une année type, plus de 28 000 enfants, soit 26 % de tous les enfants inscrits dans des centres de la petite enfance agréés et à des services de garde en milieu familial agréés, bénéficient d'une aide grâce à la subvention pour la garde d'enfants. La garde d'environ 23 000 de ces enfants est entièrement subventionnée; une subvention mensuelle qui va augmenter de 18 %.
  • Grâce au nouveau modèle simplifié de subvention pour la garde d'enfants, calculé à partir des données d'inscription et des frais du programme avant la pandémie de COVID, on estime que 16 000 familles à faible revenu paieront moins de 25 dollars par jour en frais de garde d'enfants. Certaines familles ne paieront que 13 dollars par jour.
  • Les subventions pour la garde d'enfants sont offertes aux familles dont le revenu ne dépasse pas 75 000 dollars, ce qui est le niveau le plus généreux du pays.
  • Les commentaires recueillis lors de la consultation sur la loi sur l’agrément des services de garde d’enfants (Child Care Licensing Act) et son règlement sont en cours d'examen. Ces consultations ont permis de recueillir des commentaires afin d'améliorer la législation et la réglementation à l'automne.
Alberta's Recovery Plan

Media inquiries

  • Lauren Armstrong
    780-203-2527

    Acting Press Secretary, Minister of Children's Services | Attachée de presse par intérim, ministère des Services à l’enfance

  • Jessica Eritou

    Communication Assistant, Minister of Families, Children and Social Development | Adjointe aux communications pour le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social