The 2019-20 Annual Report and 2020-21 First Quarter Fiscal Update and Economic Statement show the toll both challenges have taken on the province. The province now sits on a debt burden of $99.6 billion, or $22,400 per Albertan. All the while Albertans have experienced losses of more than 170,000 jobs and a 13 per cent unemployment rate.

The first-quarter projections show a significant increase to the deficit reaching $24.2 billion – $16.8 billion higher than estimated in Budget 2020. Almost 70 per cent of this increase is due to a sharp decline in revenue with non-renewable resource revenue down $3.9 billion. Total revenue is estimated to be $38.4 billion, down $11.5 billion, or 23 per cent from Budget 2020.

“These numbers are incredibly sobering to all of us. If left unchecked, they predict a grim reality for Albertans. We are facing the most significant economic challenge of our generation. To deal with this challenge, our government is developing a path forward - a path of economic recovery that will see job creation, diversification and stability restored to Alberta’s finances.”

Travis Toews, President of Treasury Board and Minister of Finance

Total expense is forecast at $62.6 billion. Government responded to the COVID-19 pandemic with extensive public health supports and relief measures for Albertans, Alberta businesses and municipalities. These one-time spending measures, along with investments in Alberta’s Recovery Plan to position the province for economic growth, were necessary to see the province through these unprecedented times.

An updated economic forecast shows the pandemic has negatively affected business investment, oil production and consumer spending. Although 2020 began with a strong investment market, the fallout of COVID-19 has sidelined that expected growth. Alberta’s economy is expected to contract by 8.8 per cent in 2020, the largest decline in modern-day history and a decrease of 11.3 percentage points from the budget forecast.

Alberta’s Recovery Plan builds on the initial actions we were taking to rebuild our economy before the pandemic hit. This included bringing in the Job Creation Tax Cut, eliminating the job-killing carbon tax and cutting red tape. Alberta’s government will continue moving forward by investing in infrastructure projects that put Albertans back to work, supporting growth in key sectors and positioning the province for future economic prosperity.

Quick facts – First Quarter Fiscal Update

  • The deficit is forecast at $24.2 billion for 2020-21
  • Taxpayer-supported debt is forecast to be $99.6 billion on March 31, 2021
  • Total forecasted revenue is $38.4 billion which is down $11.5 billion from budget
  • Total forecasted expense is $62.6 billion, which is an increase of $5.3 billion from budget
  • $1.4 billion has been added to the 2020-21 Capital Plan, with total capital plan spending for the year now at $8.4 billion. The majority of these increases reflect economic stimulus and support for municipalities as part of Alberta’s Recovery Plan
  • As part of the recovery plan, government added a $1.5 billion commitment to the Keystone XL pipeline, bringing Alberta’s total commitment to infrastructure in 2020-21 to nearly $10 billion

Quick facts – Annual Report

  • The key results in the annual report reflect the 2019-20 fiscal year ending March 31, 2020
    • The deficit in 2019-20 was $12.2 billion
    • Total revenue was $46.2 billion, $3.7 billion lower than budgeted and $3.3 billion lower than in 2018-19
    • Total expense is almost $300 million lower than Budget 2019

Le rapport du premier trimestre 2020-2021 prévoit un déficit de 24,2 milliards de dollars pour l'Alberta par suite des effets économiques dévastateurs de la pandémie de COVID-19 et de l'effondrement des prix du pétrole.

Le rapport annuel 2019-2020 ainsi que la mise à jour fiscale et l'énoncé économique du premier trimestre 2020-2021 font état des conséquences de ces deux défis sur la province. La dette de la province s'élève à présent à 99,6 milliards de dollars, soit 22 400 dollars par Albertain et Albertaine. Parallèlement, plus de 170 000 Albertains et Albertaines ont perdu leur emploi et le taux de chômage est maintenant de 13 %.

D'après les projections du premier trimestre, on s'attend à une augmentation importante du déficit, qui atteindra 24,2 milliards de dollars, soit 16,8 milliards de dollars de plus que ce qui avait été estimé dans le budget 2020. Près de 70 % de cette augmentation est due à une forte baisse des recettes, les recettes provenant des ressources non renouvelables ayant diminué de 3,9 milliards de dollars. Le total des recettes est estimé à 38,4 milliards de dollars, soit une baisse de 11,5 milliards de dollars ou 23 % par rapport au budget 2020.

« Ces chiffres nous donnent tous à réfléchir. S'ils ne sont pas maîtrisés, ils laissent présager une sombre réalité pour la population albertaine. Nous devons faire face au défi économique le plus important de notre génération. Pour relever ce défi, notre gouvernement trace une voie d'avenir – une voie de reprise économique qui permettra de créer des emplois, de diversifier et de stabiliser les finances de l'Alberta. »

Travis Toews, président du Conseil du Trésor de l'Alberta et ministre des Finances

Les dépenses totales devraient s'élever à 62,6 milliards de dollars. Le gouvernement a réagi à la pandémie de COVID-19 par des mesures de soutien et d'aide à la santé publique pour les Albertains et les Albertaines, les entreprises et les municipalités de l'Alberta. Ces mesures de dépenses ponctuelles, ainsi que les investissements du plan de relance de l'Alberta qui visent à favoriser la croissance économique dans la province, étaient nécessaires pour permettre à la province de traverser cette période sans précédent.

Une mise à jour des prévisions économiques montre que la pandémie a eu un impact négatif sur les investissements des entreprises, la production de pétrole et les dépenses de consommation. Même si le marché des investissements était fort au début de l'année 2020, les retombées de la COVID-19 ont freiné cette croissance attendue. L'économie de l'Alberta devrait chuter de 8,8 % en 2020, soit la plus forte baisse de l'histoire moderne, et enregistrer une diminution de 11,3 points de pourcentage par rapport aux prévisions budgétaires.

Le plan de relance de l'Alberta s'appuie sur les mesures initiales prises pour relancer notre économie avant que la pandémie ne frappe. Ces mesures comprenaient notamment la réduction des impôts pour les entreprises créatrices d'emplois, l'élimination de la taxe sur le carbone destructrice d'emplois et la réduction des formalités administratives. Le gouvernement de l'Alberta continuera d'aller de l'avant en investissant dans des projets d'infrastructure qui permettent aux Albertains et aux Albertaines de retourner au travail, en appuyant la croissance dans des secteurs clés et en aidant la province à assurer sa prospérité économique dans l’avenir.

En bref – Mise à jour financière du premier trimestre

  • Le déficit prévu : 24,2 milliards de dollars pour 2020-2021
  • La dette à la charge des contribuables devrait s'élever à 99,6 milliards de dollars au 31 mars 2021
  • Les recettes totales prévues sont de 38,4 milliards de dollars, soit 11,5 milliards de dollars de moins que prévu au budget
  • Les dépenses totales prévues s'élèvent à 62,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 5,3 milliards de dollars par rapport au budget
  • 1,4 milliard de dollars a été ajouté au Plan d'investissement 2020-2021, le total des dépenses du plan d'investissement pour l'année s'élevant désormais à 8,4 milliards de dollars. La majorité de ces augmentations proviennent de la stimulation économique et du soutien aux municipalités dans le cadre du plan de relance de l'Alberta
  • Dans le cadre du plan de relance, le gouvernement s'est aussi engagé à fournir un financement de 1,5 milliard de dollars pour le pipeline Keystone XL, ce qui porte l'engagement total de l'Alberta en matière d'infrastructures en 2020-2021 à près de 10 milliards de dollars.

En bref – Rapport annuel

  • Les principaux résultats du rapport annuel portent sur l'exercice financier 2019-2020, qui s’est terminé le 31 mars 2020.
    • Le déficit en 2019-2020 était de 12,2 milliards de dollars
    • Les recettes totales se sont élevées à 46,2 milliards de dollars, soit 3,7 milliards de moins que prévu au budget et 3,3 milliards de moins qu'en 2018-2019
    • Les dépenses totales sont inférieures de près de 300 millions de dollars au budget 2019

Media inquiries

  • Jerrica Goodwin
    587-988-3278

    Press Secretary, Treasury Board and Finance | Attachée de presse, Conseil du Trésor de l’Alberta et ministère des Finances