Travellers returning to Canada continue to be legally required to quarantine for 14 days after entering the country. The new pilot announced Oct. 22 will explore the feasibility of using a rigorous testing and monitoring program as a strategy to reduce the mandatory quarantine period, while keeping Canadians safe.

Beginning on Nov. 2, COVID-19 testing will be offered initially at two ports of entry into Canada: the Coutts land border crossing and the Calgary International Airport in Alberta. Travellers who participate will receive a COVID-19 test upon entry into Canada before proceeding into the required quarantine.

Once the test comes back negative, they will then be allowed to leave their place of quarantine so long as they commit to getting a second test on day six or seven after arrival, at a community pharmacy participating in the pilot program.

Participants will be closely monitored through daily symptoms checks. They will also be required to follow enhanced preventive health measures, such as wearing masks in public places and avoiding visiting high-risk groups.

For public inquiries, please contact [email protected].

“This is an important step in Alberta’s Recovery Plan. This new pilot program will allow those who need to travel for work to have a safe path to a shorter quarantine period. Since the start of this pandemic, Alberta’s government has highlighted the importance to protect lives and livelihoods. Today’s announcement does just that.”

Jason Kenney, Premier of Alberta

“Our top priority is the health and safety of Canadians. To this end, the Government of Canada works in close coordination with provincial and territorial partners to limit the spread of COVID-19. We continue to review the latest evidence on how testing could be used to ease border measures.”

Dominic LeBlanc, president of the Queen’s Privy Council for Canada and Minister of Intergovernmental Affairs

“This is a significant initiative for our business community. Being able to safely reduce returning travellers’ quarantine time by a matter of weeks means that Alberta’s business leaders can continue operating their businesses during these unprecedented times. Balancing the health and safety of Albertans with protecting the integrity of our economy remains top priority for Alberta’s government.”

Doug Schweitzer, Minister of Jobs, Economy and Innovation, Government of Alberta

“Any changes to public health measures, including testing and quarantine requirements must be supported by strong scientific evidence. This is why we are moving forward with this program, as part of our efforts to gradually restart economic activity and keep protecting Canadians at the same time.”

Patty Hajdu, Minister of Health, Government of Canada

“We are excited to launch this bold new pilot project to look at ways to reduce quarantine periods while protecting the health of Albertans. Safety is our top priority. All participating travellers will be closely monitored to ensure that the pilot is not resulting in any increased risk of exposure for Albertans.”

Tyler Shandro, Minister of Health, Government of Alberta

“My priorities are the safety and security of the travelling public and Canada’s transportation system. This pilot project is an example of how we continue to work with the Public Health Agency of Canada, the Canada Border Services Agency, provincial and territorial governments and transportation industry stakeholders to reduce the risk of transmission while seeking new safety measures for international travel.”

Marc Garneau, Minister of Transport, Government of Canada

“This announcement is welcomed by WestJet and I applaud andthank Prime Minister Justin Trudeau and Premier Jason Kenney fortaking this important step in providing peace of mind to anxioustravellers. WestJet has been advocating for a science-based rapidtesting solution to help safely ease the quarantine requirements.With our home and largest hub in Calgary, guests from the provincewill be the first to experience this extremely important trial as analternative to a 14-day quarantine.”

Ed Sims, CEO, WestJet

“YYC Calgary International Airport is proud to be the onlyairport in Canada to have a government-approved testing pilot forarriving international passengers—which we hope will lead to reducingand one day eliminating the current 14-day self-isolation requirements.This innovative science-based testing is the lifeline our airport andairline partners need to instil confidence in air travel.”

Bob Sartor, President and CEO, Calgary Airport Authority

“DynaLIFE has been a partner in Alberta's health care service for more than 60 years. We are committed to Albertans' health, and to helping prepare our province and our economy for the road ahead. Essential travel COVID testing is a critical component of that recovery. Our new COVID testing protocol helps address the immediate need for essential travel while building a scalable platform for the return to normal air travel.”

Jason Pincock, CEO, DynaLIFE

“The Government of Alberta is looking to keep Albertans safe while working as a partner to reopen our economy following the COVID pandemic. Our province has shown tremendous leadership throughout this crisis. We have led the country in testing, shared PPE with other provinces in need and shared millions of masks with Albertans to help relaunch our economy. We are now excited to see our province leading the way in setting up a testing centre in Calgary airport and working on a pilot to limit the current 14 day quarantine for international travel. This is welcome news for businesses, and we hope to see the same spirit of leadership continue in the months ahead.”

John Liston, president, Alberta Enterprise Group

“By ensuring that public health is the top priority and protected by science-based measures, we can rebuild consumer confidence and build a resilient economic future. We commend the Government of Alberta and the Government of Canada for their collaboration with industry to bring this rapid testing pilot program to life.”

Murray Sigler, interim CEO, Calgary Chamber of Commerce

“Air travel is the backbone of economic development and growth. Today’s COVID testing announcement will make essential travel much easier and, more importantly, safer, and is a significant step forward in getting our economy back on track.”

Mary Moran, president and CEO, Calgary Economic Development 

“This announcement is welcome news to help the struggling Alberta economy and the travel and tourism sector. It’s time to fly again, and this will enable business travelers to get back to driving economic activity and investment in Alberta. This pilot program happening at YYC Airport is a testament to the nation-leading COVID-19 response and testing regime from the Government of Alberta and the high quality of the Calgary International Airport.”

Adam Legge, president, Business Council of Alberta

Quick facts

  • The pilot will begin next month, with the start date expected to be Nov. 2.
  • Non-exempt participants will be required to remain in Alberta for the first 14 days, the period normally associated with a quarantine. They may also be issued tickets if they fail to respect the public health requirements of the pilot.
  • Eligible candidates must be returning Canadian citizens, permanent residents or foreign nationals currently permitted entry into Canada and who have no symptoms.
  • The pilot will engage both levels of government as well as industry and research partners, and will help inform decisions on new measures for international travel.
  • All returning international travellers who do not voluntarily participate in the pilot, must continue to adhere to the 14-day quarantine.

Dans le cadre d'un projet pilote conjoint, le gouvernement de l'Alberta et le gouvernement du Canada mettront à l'essai de façon sûre une méthode qui pourrait remplacer l'actuelle quarantaine de 14 jours imposée aux voyageurs internationaux et permettre de protéger la population canadienne contre la COVID-19. Il s’agit du premier projet du genre au pays.

Les voyageurs de retour au Canada continuent d'être légalement tenus de se soumettre à une quarantaine de 14 jours dès leur arrivée au pays. Le nouveau projet pilote annoncé le 22 octobre permettra d'envisager la faisabilité d'un programme rigoureux de dépistage et de suivi qui permettrait de raccourcir la période de quarantaine obligatoire tout en protégeant la sécurité des Canadiens et des Canadiennes.

À compter du 2 novembre, deux points d’entrée au Canada offriront des dépistages de la COVID-19 : celui du poste frontalier terrestre de Coutts et celui de l'aéroport international de Calgary en Alberta. Les voyageurs participants subiront un test de dépistage de la COVID-19 à leur entrée au Canada avant de se soumettre à la quarantaine obligatoire.

Lorsqu'ils auront obtenu un résultat négatif, les voyageurs ne seront plus soumis à une quarantaine à condition qu'ils s'engagent à subir un deuxième test de dépistage six ou sept jours après leur arrivée au pays. Ce deuxième test de dépistage devra être fait dans une pharmacie communautaire participante.

Les voyageurs concernés feront l'objet d'un suivi étroit. Ils devront vérifier chaque jour s'ils ont des symptômes et suivre des mesures de santé préventives renforcées, comme porter un masque dans les lieux publics et éviter de visiter des membres de groupes à haut risque.

« Il s'agit d'une étape majeure du plan de relance de l'Alberta. Ce nouveau projet pilote permettra aux personnes qui doivent voyager dans le cadre de leur travail d'abréger en toute sécurité leur période de quarantaine. Depuis le début de cette pandémie, le gouvernement de l'Alberta insiste sur l'importance de protéger les vies et les moyens de subsistance de la population. C'est précisément le sujet de l'annonce d'aujourd'hui. »

Jason Kenney, premier ministre de l'Alberta 

« Notre priorité absolue est d'assurer la bonne santé et la sécurité des Canadiens et des Canadiennes. À cette fin, le gouvernement du Canada travaille en étroite collaboration avec ses partenaires provinciaux et territoriaux afin de limiter la propagation de la COVID-19. Nous continuons d'analyser les données les plus récentes pour savoir comment nous pourrions nous servir des tests de dépistage pour alléger les mesures aux frontières. »

Dominic LeBlanc, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre des Affaires intergouvernementales

« Il s'agit d'une initiative importante pour notre milieu d'affaires. Le fait de pouvoir raccourcir, en toute sécurité et de quelques semaines, la période de quarantaine des voyageurs de retour de au pays permet aux chefs d'entreprise de l'Alberta de poursuivre leurs activités commerciales durant cette période sans précédent. Trouver l'équilibre entre la santé et la sécurité des Albertaines et Albertains, et la protection de l'intégrité de notre économie demeure une priorité absolue pour le gouvernement de l'Alberta. »

Doug Schweitzer, ministre des Emplois, de l'Économie et de l'Innovation, gouvernement de l'Alberta 

« Il faut que tout changement apporté aux mesures de santé publique, y compris les exigences en matière de tests de dépistage et de quarantaine, soit appuyé par des données scientifiques solides. C'est pourquoi nous allons de l'avant avec ce programme dans le cadre de nos efforts qui visent à relancer progressivement l'activité économique tout en continuant à protéger les Canadiens et les Canadiennes. »

Patty Hajdu, ministre de la Santé, gouvernement du Canada

« Nous avons hâte de lancer ce nouveau projet pilote audacieux afin de trouver des façons de raccourcir les quarantaines tout en protégeant la santé de la population albertaine. La sécurité est notre priorité absolue. Tous les voyageurs participants seront suivis de près pour que le projet pilote n'entraîne pas de risque accru d'exposition pour les Albertains et les Albertaines. »

Tyler Shandro, ministre de la Santé, gouvernement de l'Alberta

« Mes priorités sont la sûreté et la sécurité des voyageurs et du système de transport canadien. Ce projet pilote est un exemple de la façon dont nous poursuivrons notre collaboration avec l'Agence de santé publique du Canada, l'Agence des services frontaliers du Canada, les gouvernements provinciaux et territoriaux et les intervenants du secteur du transport pour réduire le risque de transmission et trouver de nouvelles mesures de sécurité pour ce qui est des voyages à l'étranger. »

Marc Garneau, ministre des Transports, gouvernement du Canada

« WestJet salue cette annonce, et je tiens à féliciter et à remercier le premier ministre Justin Trudeau et le premier ministre Jason Kenney de franchir cette étape importante pour apporter la tranquillité d'esprit aux voyageurs inquiets. WestJet préconisait la mise en place d'une solution de tests de dépistage rapide et fondée sur la science pour assouplir de manière sûre les exigences en matière de quarantaine. Notre siège social et plaque tournante de Calgary et nos clients de la province seront les premiers à participer à cet essai extrêmement important comme solution de rechange à une quarantaine de 14 jours. »

Ed Sims, PDG de WestJet 

« L’aéroport international de Calgary (YYC) est fier d'être le seul aéroport au Canada à disposer d'un test pilote approuvé par le gouvernement pour les passagers internationaux qui arrivent au Canada. Nous espérons que ce test permettra de réduire et, un jour, d'éliminer la période de quarantaine de 14 jours en vigueur. Ce test scientifique innovateur est le filet de sécurité dont notre aéroport et nos partenaires aériens ont besoin pour susciter la confiance dans le transport aérien. »

Bob Sartor, président et directeur général, The Calgary Airport Authority

« DynaLIFE est un partenaire du service de soins de santé de l'Alberta depuis plus de 60 ans. Nous avons à cœur la santé des Albertains et des Albertaines, et nous sommes déterminés à aider à préparer notre province et notre économie pour l'avenir. Les tests de dépistage de la COVID axés sur les voyages essentiels sont un outil de première importance pour la relance. Notre nouveau protocole de dépistage de la COVID permet de répondre aux besoins immédiats en matière de déplacements essentiels et de bâtir une plateforme évolutive pour un retour à la normale du transport aérien. »

Jason Pincock, PDG, DynaLIFE

« Le gouvernement de l'Alberta cherche à assurer la sécurité de la population albertaine tout en s’associant à d’autres pour relancer notre économie après la pandémie de COVID. Notre province a fait preuve d'un formidable leadeurship tout au long de cette crise. Nous avons été les premiers au pays à effectuer des tests, nous avons partagé de l'équipement de protection individuel (ÉPI) avec d'autres provinces dans le besoin et nous avons partagé des millions de masques avec les Albertains et les Albertaines pour aider à relancer notre économie. Nous sommes maintenant ravis de voir notre province montrer la voie en mettant en place un centre de test à l'aéroport de Calgary et en travaillant sur un projet pilote qui vise à restreindre la quarantaine actuelle de 14 jours pour les voyages internationaux. C'est une bonne nouvelle pour le secteur des affaires, et nous espérons voir le même esprit de leadeurship se poursuivre dans les mois à venir. »

John Liston, président de l'Alberta Enterprise Group

« En faisant en sorte que la santé publique soit la priorité absolue et qu’elle soit protégée par des mesures fondées sur la science, nous pouvons rétablir la confiance des consommateurs et bâtir un avenir économique solide. Nous félicitons le gouvernement de l'Alberta et le gouvernement du Canada d’avoir collaboré avec l'industrie pour donner vie à ce programme pilote de dépistage rapide. »

Murray Sigler, PDG par intérim, Chambre de commerce de Calgary

« Le transport aérien est l'épine dorsale du développement et de la croissance économiques. L'annonce d'aujourd'hui au sujet des tests de dépistage de la COVID rendra les voyages essentiels beaucoup plus faciles et surtout, plus sûrs. Elle constitue un pas en avant significatif pour remettre notre économie sur les rails. »

Mary Moran, présidente et directrice générale, Calgary Economic Development

« Cette annonce est une bonne nouvelle pour l'économie albertaine en difficulté et le secteur du voyage et du tourisme. Il est temps de reprendre l’avion, ce qui permettra aux voyageurs d'affaires de rallumer le flambeau de l'activité économique et de l'investissement en Alberta. Ce programme pilote qui se déroule à l'aéroport de Calgary témoigne de la réponse du gouvernement de l'Alberta face à la COVID-19 et de son excellent régime d'essai, ainsi que de la grande qualité de l'aéroport international de Calgary. »

Adam Legge, président, Business Council of Alberta

En bref

  • Le projet pilote commencera le mois prochain. La date de début prévue est le 2 novembre.
  • Les participants non exemptés devront rester en Alberta pendant les 14 premiers jours, soit la période normale d'une quarantaine. S’ils ne respectent pas les exigences sanitaires prévues dans le projet pilote, ils pourraient se voir remettre une contravention.
  • Les candidats admissibles doivent être des citoyens canadiens de retour au pays, des résidents permanents ou des ressortissants étrangers actuellement autorisés à entrer au Canada et qui ne présentent aucun symptôme.
  • Le projet pilote sera mené avec la participation des deux ordres de gouvernement et de partenaires de l’industrie et du milieu de la recherche. Il contribuera à orienter les processus décisionnels relatifs aux nouvelles mesures qui visent les voyages à l'étranger.
  • Tous les voyageurs internationaux de retour au pays qui ne participent pas volontairement au projet pilote doivent continuer de respecter la quarantaine de 14 jours.

Media inquiries

  • Christine Myatt
    780-446-2179

    Deputy Director of Communications/Press Secretary, Office of the Premier | Directrice adjointe des Communications et attachée de presse du Cabinet du premier ministre de l’Alberta

  • Cole Davidson
    613-957-0200

    Press Secretary, Office of the Honourable Patty Hajdu, Minister of Health | Attaché de presse, Cabinet de l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé