The plan offers guidance on a wide range of operational issues including hygiene and health requirements, student learning, transportation and diploma exams. It also addresses mental health and psychological supports for students and staff.

School authorities will plan for all three scenarios for September:

  1. In-school classes resume (near normal operations with health measures)
  2. In-school classes partially resume with additional health measures
  3. At home learning continues (in-school classes are cancelled)

The preferred and likely scenario is that students will return to daily in-school classes at the beginning of the year. The government will share its final decision by Aug. 1 on which scenario will be in place at the beginning of the school year. However, school authorities are asked to prepare for implementing any of the three possibilities during the upcoming school year, including on short notice.

“We are providing clear direction and the certainty parents and the school system need to plan ahead and get ready for what the new school year may look like. We are hoping, and it is likely, students can return to daily classes at school while taking health precautions, but we have to prepare for all possibilities. I want to thank our education leaders, teachers and parents for their thoughtful contributions to this comprehensive plan.”

Adriana LaGrange, Minister of Education

“This plan puts the interests of students and staff first. Educators, administrators, families, health professionals and government all need to work together to support a safe return to in-person classes. We continue to monitor the situation closely. The reality is, we must weigh the risk of prolonged school closures against the risk of COVID-19 outbreaks in closed settings, such as schools. A safe and successful school year will only be possible if we all work together.”

Dr. Deena Hinshaw, chief medical officer of health

The re-entry plan balances the need for provincial standardized approaches in some areas while also providing flexibility and recognition of school authorities’ autonomy to address health guidelines in the most effective ways in their own communities.

Alberta Education worked closely with many education partners on the plan, including the Alberta School Boards Association, the Alberta Teachers’ Association, the College of Alberta School Superintendents, the Association of Independent Schools and Colleges in Alberta, The Association of Alberta Public Charter Schools, individual school authorities and the Alberta School Councils’ Association which compiled input from more than 66,000 parents.

“The Alberta School Councils’ Association is pleased that considerations for the safety of students and staff remain priorities throughout this detailed plan, along with the recognition that school authorities are best suited to making operational decisions directly impacting their local school communities. We look forward to ongoing work and communications with the ministry, as this is key for successful implementation and return to school.”

Brandi Rai, president, Alberta School Councils’ Association

“Alberta’s teachers are looking forward to supporting our students as we transition into the 2020-21 school year. As our recent survey indicates, teachers are concerned about the health and safety of themselves, their colleagues and their students. We expect to work with government to strengthen and improve the plans for re-entry to ensure that schools can provide healthy and safe environments for teachers and students.”

Jason Schilling, president, Alberta Teachers’ Association

“Supporting the health and safety of students and staff continues to be a top priority for the ASBA and all school boards. We appreciate government providing clarity, while ensuring flexibility and autonomy, as each of Alberta’s public, Catholic and Francophone boards face challenges within the context of their local communities. As the situation evolves, we will continue to collaborate with government and our members to adjust the plan in preparation for the upcoming school year.”

Lorrie Jess, president, Alberta School Boards Association

“The College of Alberta School Superintendents joins the province in its commitment to protecting the health and well-being of all students and staff as we transition to the 2020-21 school year. We appreciate the collaborative manner in which the re-entry plan has developed and are pleased that school divisions have been provided with the flexibility and authority to implement procedures beyond the plan that they deem necessary to ensure the safety of their learning environments.”

Bevan Daverne, president, College of Alberta School Superintendents

“We are deeply appreciative of the ongoing consultation with all educational partners by the Minister of Education and the ministry as a whole in these trying circumstances. Teachers and systems have responded to the pandemic with remarkable energy and ingenuity. The proactive, engaging leadership of our government continues to be essential for education to fulfil its vital role in Alberta through this critical time.”

Ron Koper, chair, The Association of Alberta Public Charter Schools

“Our association appreciates the government’s collaborative approach in developing this re-entry plan. We remain committed to supporting our schools so that their staff and students can experience a safe and positive learning environment in the coming academic year.”

Simon Williams, president, Association of Independent Schools and Colleges in Alberta

Public health guidance for schools

Return to in-school class learning may vary across the province and is dependent on the number of COVID-19 cases in the local area. School boards should develop their own COVID-19 plans under the applicable scenario and health guidelines prior to reopening.

Measures to reduce the risk – scenario 1 (in-school classes resume – near normal operations with health measures)

Cleaning

  • Enhanced cleaning and disinfecting, including daily cleaning for all areas of the school, washrooms and high-touch surfaces cleaned several times a day or more as needed.
  • Regularly scheduled deep cleaning when students are not present.

Student/staff hygiene and illness

  • Routine screening for all staff and students.
  • Strict stay-at-home policy for any students or staff exhibiting symptoms of COVID-19.
  • Hand hygiene expectations when entering and exiting the school and classrooms, before and after eating.
  • Continual reminders of the importance of respiratory etiquette (e.g., cover coughs and sneezes, avoid touching the face and disposal of used tissues promptly, followed by hand hygiene).
  • Students who develop symptoms at school may be asked to wear a mask and isolate in a separate room until a parent arrives for pickup. If a separate room is not available, the student must be kept at least two metres away from other individuals.

Physical distancing and grouping

  • When possible, practise some physical distancing as a good precaution to prevent the spread of disease.
  • In classrooms, buses and during activities when physical distancing may not be possible, extra emphasis is put on other hygiene practices.
  • Reorganization of rooms to allow for more physical space.
  • Cohorting of students by class where possible.
  • Guiding foot traffic flow through entrances and hallways by using markers on the floor or pylons/barriers.
  • Avoiding large gatherings such as assemblies.

Masks

  • Staff and students will not be mandated to wear masks.
  • Masks may be considered in circumstances where there is prolonged close contact (greater than 15 minutes) and distance of two metres cannot be maintained.
  • Masking is generally not recommended for younger students.

Shared items

  • A no-sharing policy – all students should have their own supplies.
  • Where sharing of equipment is required, the equipment should be cleaned between uses.

Cases of COVID-19 in a school

  • The zone medical officer of health will work with school authorities on the rapid identification of cases through easily accessible testing, rapid close contact identification, and isolation measures when needed.
  • The zone medical officer of health will also work with school authorities to provide follow-up recommendations and messaging for staff, parents and students.
  • Alberta Health Services may request the school to close in-person classes to allow the public health investigation to take place.
  • Each school authority will support students and staff to learn or work at home if they are required to self-isolate.

Measures to reduce the risk – scenario 2 (in-school classes partially resume with additional health measures)

The same considerations as scenario 1, with the following differences:

  • A recommended maximum of 15 people in a classroom to allow for more consistent physical distancing.
  • Students will attend school less regularly as school authorities will need to adjust their class schedule and configuration to meet the physical distancing requirement.

Non-COVID-19 operational highlights

  • Any summer programming will follow scenario 2 of the re-entry plan and the associated public health measures.
  • August diploma exams will proceed for students taking diploma courses this summer.
  • For the 2020-21 school year, diploma exams will be held if the first or second scenarios are in place. In scenario 3, exams may be cancelled.
  • Provincial achievement tests (PATs) for Grades 6 and 9 can be held in the first and second scenarios, but will be optional for school authorities to participate.
  • If scenario 3 is in place at the beginning of the school year, the January PATs will be cancelled. May/June PATs may be cancelled based on the duration of at-home learning.
  • School authorities can, as deemed appropriate at the local level, reduce time spent teaching non-core subjects to allow for additional instruction time on core subjects.
  • School authorities must enable the full participation and inclusion of students with disabilities under each scenario and address any learning gaps from the 2019-20 school year.
  • Mental health supports should be in place for students and staff.

This plan is part Alberta’s Relaunch Strategy to safely begin removing public health restrictions and reopen our economy. For more information, visit alberta.ca/RelaunchStrategy.


Un plan de retour en classe détaillé pour la prochaine année scolaire permet aux écoles et aux parents de se préparer à l’apprentissage tout en accordant la priorité à la sécurité des élèves et du personnel.

Le plan offre des recommandations sur un vaste éventail de questions opérationnelles, notamment les exigences en matière d’hygiène et de santé, l’apprentissage des élèves, le transport et les examens sanctionnés par un diplôme. Il traite également de la santé mentale et du soutien psychologique offert aux élèves et au personnel.

Les administrations scolaires planifieront la mise en œuvre des trois scénarios suivants pour septembre :

  1. Retour à l’apprentissage en classe (fonctionnement presque normal, avec des mesures sanitaires)
  2. Retour partiel à l’apprentissage en classe (avec des mesures sanitaires supplémentaires)
  3. Poursuite de l’apprentissage à la maison (les cours dans les écoles sont annulés)

Le scénario souhaité et probable prévoit que tous les élèves reprendront un apprentissage quotidien en classe au début de l’année scolaire. Le gouvernement rendra sa décision sur le sujet d’ici au 1er août. Cependant, les administrations scolaires doivent se préparer de façon à pouvoir mettre en œuvre chacune des trois possibilités au cours de la prochaine année scolaire, y compris à court préavis.

« Nous offrons une orientation claire et les garanties dont les parents et le système scolaire ont besoin pour organiser la nouvelle année scolaire et s’y préparer. Nous espérons que les élèves pourront se rendre à l’école tous les jours (ce qui est probable) en prenant des précautions sanitaires, mais nous devons nous préparer à toutes les possibilités. Je tiens à remercier nos responsables de l’éducation, le personnel enseignant et les parents de leurs contributions constructives à ce plan détaillé. »

Adriana LaGrange, ministre de l’Éducation

« Ce plan a été conçu pour voir d’abord aux intérêts des élèves et du personnel. Les éducateurs, les administrateurs, les familles, les professionnels de la santé et le gouvernement doivent tous travailler ensemble pour favoriser un retour en classe en personne en toute sécurité. Nous continuons de suivre de près l’évolution de la situation. La réalité est telle que nous devons évaluer le risque associé à une fermeture prolongée des écoles par rapport au risque d’éclosions de COVID-19 dans des environnements fermés, comme les écoles. Une année scolaire sûre et fructueuse ne sera possible que si nous travaillons tous ensemble. »

Dre Deena Hinshaw, médecin-hygiéniste en chef

Ce plan reconnaît la nécessité d’une orientation provinciale et d’approches normalisées dans certains domaines, mais il donne également aux administrations scolaires une certaine flexibilité en plus de l’autonomie d’appliquer des lignes directrices en matière de santé de la manière la plus efficace dans leurs propres collectivités.

Le ministère de l’Éducation de l’Alberta a travaillé en étroite collaboration avec de nombreux partenaires de l’éducation à l’élaboration de ce plan, notamment l’Alberta School Boards Association (association des conseils scolaires de l’Alberta), l’Alberta Teachers’ Association (association des enseignements de l’Alberta), le College of Alberta School Superintendents (collège des directeurs scolaires de l’Alberta), l’Association of Independent Schools and Colleges in Alberta (association des écoles et collèges indépendants de l’Alberta), l’Association of Alberta Public Charter Schools (association des écoles à charte publiques de l’Alberta), les administrations scolaires individuelles et l’Alberta School Councils’ Association (association des comités d’école de l’Alberta), qui ont compilé les commentaires de plus de 66 000 parents.

« L’Alberta School Councils’ Association se réjouit du fait que les considérations relatives à la sécurité des élèves et du personnel demeurent une priorité dans le plan détaillé, et que celui-ci reconnaît également que les administrations scolaires sont les mieux placées pour prendre des décisions opérationnelles ayant une incidence directe sur leurs communautés scolaires locales. Nous attendons avec impatience de pouvoir travailler et établir une communication continue avec le Ministère, car c’est la clé d’une mise en œuvre et d’un retour à l’école réussis. »

Brandi Rai, présidente, Alberta School Councils’ Association

« Le personnel enseignant de l’Alberta est impatient de pouvoir soutenir ses élèves dès le début de l’année scolaire 2020-2021. D’après notre récent sondage, les membres du personnel enseignant s’inquiètent de leurs propres santé et sécurité, mais aussi de celles de leurs collègues et de leurs élèves. Nous prévoyons travailler avec le gouvernement pour renforcer et améliorer les plans de retour à l’école afin de nous assurer que les écoles puissent offrir des environnements sains et sécuritaires au personnel enseignant et aux élèves. »

Jason Schilling, président, Alberta Teachers’ Association

« Le soutien des élèves et du personnel en matière de santé et de sécurité continue d’être une priorité absolue pour l’Alberta School Board Association et tous les conseils scolaires. Nous sommes reconnaissants au gouvernement des directives claires fournies aux conseils publics, catholiques et francophones de l’Alberta tout comme de la flexibilité et de l’autonomie accordées, car chacun fait face à des défis propres au contexte de sa communauté locale. À mesure que la situation évolue, nous continuerons de collaborer avec le gouvernement et avec nos membres pour ajuster le plan en prévision de la prochaine année scolaire. »

Lorrie Jess, présidente, Alberta School Boards Association

« Le College of Alberta School Superintendents joint ses efforts à ceux de la province dans son engagement à protéger la santé et le bien-être de tous les élèves et membres du personnel alors que nous nous préparons à l’année scolaire 2020-2021. Nous sommes ravis de la collaboration sollicitée lors de l’élaboration du plan de retour en classe, et nous sommes heureux que les divisions scolaires se soient vu accorder la souplesse et le pouvoir nécessaires pour mettre en œuvre les procédures qu’elles jugent nécessaires en dehors du plan pour assurer la sécurité de leurs environnements d’apprentissage. »

Bevan Daverne, président, College of Alberta School Superintendents

« Nous sommes profondément reconnaissants de la consultation en cours tenue par la ministre de l’Éducation et le Ministère dans son ensemble avec tous les partenaires de l’éducation dans ces circonstances difficiles. Le personnel enseignant et les systèmes ont réagi à la pandémie avec une énergie et une ingéniosité remarquables. Le leadeurship proactif et motivant de notre gouvernement demeure essentiel au rôle vital de l’éducation en Alberta durant cette période difficile. »

Ron Koper, président, The Association of Alberta Public Charter Schools

« Notre association est reconnaissante de l’approche collaborative du gouvernement dans l’élaboration de ce plan de retour à l’école. Nous restons déterminés à soutenir nos écoles afin que leur personnel et leurs élèves puissent profiter d’un environnement d’apprentissage sécuritaire et positif au cours de la prochaine année scolaire. »

Simon Williams, président, Association of Independent Schools and Colleges in Alberta

Recommandations liées à la santé publique dans les écoles

Le retour à l’apprentissage en classe peut varier dans la province, selon le nombre de cas de COVID-19 dans chaque région. Avant de rouvrir les établissements scolaires, les conseils scolaires devraient élaborer leurs propres plans relatifs à la COVID-19 selon le scénario et les lignes directrices applicables en matière de santé.

Mesures de réduction des risques – Scénario 1 (Retour à l’apprentissage en classe (fonctionnement presque normal, avec des mesures sanitaires)

Nettoyage

  • Nettoyage et désinfection accrus, y compris le nettoyage quotidien de l’ensemble des zones de l’école, et nettoyage des toilettes et des surfaces souvent touchées à de multiples reprises dans la journée, ou augmentation de la fréquence au besoin.
  • Nettoyage en profondeur prévu régulièrement en l’absence des élèves.

Hygiène des élèves et du personnel et maladie

  • Évaluation systématique de l’ensemble du personnel et des élèves.
  • Politique stricte exigeant que tout élève ou membre du personnel présentant des symptômes de la COVID-19 reste à la maison.
  • Attentes en matière d’hygiène des mains à l’entrée et à la sortie de l’école et des salles de classe, ainsi qu’avant et après les repas.
  • Rappels continus de l’importance de l’étiquette respiratoire (p. ex. se couvrir la bouche pour tousser et éternuer, éviter de se toucher le visage et jeter rapidement les mouchoirs usagés, puis se laver les mains).
  • Possibilité de demander aux élèves qui développent des symptômes à l’école de porter un masque et de s’isoler dans une pièce séparée jusqu’à ce qu’un parent vienne les chercher. Si aucune pièce séparée ne peut être utilisée, l’élève doit être tenu à au moins deux mètres des autres enfants.

Éloignement physique et regroupement

  • Respect d’un certain éloignement physique à titre préventif pour éviter la propagation de la maladie, dans la mesure du possible.
  • Dans les salles de classe, dans les autobus et pendant les activités où l’éloignement physique n’est pas possible, mise en pratique accrue d’autres pratiques d’hygiène.
  • Réorganisation des salles pour accroître l’espace physique disponible.
  • Regroupement en cohortes des élèves par classe, dans la mesure du possible.
  • Orientation des élèves dans les entrées et les couloirs au moyen de marqueurs au plancher ou encore de poteaux ou de barrières.
  • Annulation, si possible, des grands rassemblements tels que les assemblées.

Masques

  • Le personnel et les élèves ne seront pas tenus de porter des masques.
  • Le port du masque peut être envisagé en cas de contact étroit prolongé (plus de 15 minutes) et qu’une distance de deux mètres ne peut pas être maintenue.
  • Le port du masque n’est généralement pas recommandé pour les élèves plus jeunes.

Éléments échangés

  • Politique d’interdiction d’échanges – tous les élèves doivent avoir leurs propres fournitures scolaires.
  • Nettoyage entre chaque utilisation de tout matériel devant faire l’objet d’une utilisation commune.

Cas de COVID-19 dans une école

  • Le médecin-hygiéniste de la région travaillera avec les administrations scolaires pour repérer rapidement les cas de COVID-19 grâce à un dépistage facilement réalisable, à la recherche des contacts étroits et à des mesures d’isolement, au besoin.
  • Le médecin-hygiéniste de la région collaborera également avec les administrations scolaires pour transmettre des recommandations et des messages de suivi au personnel, aux parents et aux élèves.
  • L’Alberta Health Services (services de santé de l’Alberta) pourrait demander à l’école de mettre un terme aux classes en personne pour permettre la tenue d’une enquête de santé publique.
  • Chaque administration scolaire aidera les élèves et le personnel dans l’apprentissage ou le travail à la maison s’ils doivent s’isoler.

Mesures pour réduire le risque – Scénario 2 (retour partiel à l’apprentissage en classe avec des mesures sanitaires supplémentaires)

Les mêmes considérations que celles du scénario 1 s’appliquent, avec les différences suivantes :

  • On recommande un maximum de 15 élèves dans une classe pour permettre un éloignement physique plus constant.
  • Les élèves iront à l’école moins fréquemment, car les administrations scolaires devront adapter leur horaire et leur configuration pour répondre aux exigences en matière d’éloignement physique.

Points saillants opérationnels non associés à la COVID-19

  • Tout programme d’été sera offert conformément au scénario 2 du plan de retour et aux mesures de santé publique connexes.
  • Les examens sanctionnés par un diplôme tenus en août auront lieu pour les élèves qui suivront des cours sanctionnés par un diplôme cet été.
  • Pour l’année scolaire 2020-2021, des examens sanctionnés par un diplôme seront tenus si le premier ou le deuxième scénario est suivi. Si le scénario 3 est mis en œuvre, les examens pourraient être annulés.
  • Les tests de rendement provinciaux de 6e et de 9e année peuvent être tenus si le scénario 1 ou 2 est mis en œuvre, mais la participation des administrations scolaires sera facultative.
  • Si le scénario 3 est mis en œuvre au début de l’année scolaire, les tests de rendement provinciaux du mois de janvier seront annulés. Les tests de rendement provinciaux des mois de mai et de juin pourraient être annulés en fonction de la durée de la période d’apprentissage à la maison.
  • Les administrations scolaires peuvent, si elles le jugent approprié au niveau local, réduire le temps consacré à l’enseignement des matières non essentielles pour accorder du temps d’enseignement supplémentaire aux matières essentielles.
  • Pour chaque scénario, les administrations scolaires doivent permettre la participation et l’intégration entières des élèves en situation de handicap et combler toute lacune d’apprentissage de l’année scolaire 2019-2020.
  • Un soutien en santé mentale doit être mis en place pour les élèves et le personnel.

Ce plan fait partie de la Stratégie de relance de l’Alberta, qui vise une élimination progressive des restrictions de santé publique et une relance de notre économie en toute sécurité. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter alberta.ca/RelaunchStrategy (en anglais seulement).

Renseignements connexes


Media inquiries