The government will continue to provide Alberta’s businesses and non-profits with additional supports as they deal with the impacts of the COVID-19 pandemic. These new programs complement Alberta’s existing business supports, which are the most comprehensive in Canada.

“Alberta is proud to lead the country in providing relief and support to protect jobs and keep businesses open. We have taken the time to listen directly to job creators, and are acting to address their needs. Our focus remains on ensuring a safe relaunch to get Albertans back to work and our economy back on track.”

Jason Kenney, Premier

New grants will ease relaunch costs faced by businesses

Due to the COVID-19 pandemic, many small- and medium-sized businesses and non-profits in Alberta have shutdown, either completely or partially, leading to severely limited sales. As they begin to reopen, the increased cost to operate under public health requirements are causing further stress among business owners and non-profits.

To ease the impacts of new measures, businesses and non-profits need support to reopen. Government is committing up to $200 million in funding for eligible businesses and non-profits to access up to $5,000 to offset a portion of their relaunch costs. These funds can be used for implementing measures to minimize the risk of virus transmission, (such as physical barriers, personal protective equipment and disinfecting supplies), rent, employee wages or replacement of inventory.

The program’s online application is expected to be available in the coming weeks. Program details, including eligibility, are being confirmed.

“The Province is stepping up to provide further support for businesses still reeling from the impacts of COVID-19. These grants will help businesses with desperately-needed revenue, and ensure we emerge from this pandemic with enough strength to weather the economic headwinds Alberta faces.”

Janet Riopel, President and CEO, Edmonton Chamber of Commerce

Ending the fear of commercial tenant eviction

Many Alberta businesses are facing challenges paying their rent during the COVID-19 pandemic and will continue to feel the economic pressure even as their businesses reopen.

To help ease the economic pinch, government is planning further measures including legislation to ensure commercial tenants will not face rent increases or be evicted for non-payment of rent due to the COVID-19 public health emergency. The new measures will help address shortfalls in the current Canada Emergency Commercial Rent Assistance (CECRA) program, and will give eligible business owners piece of mind as they reopen and help with the provincial economic recovery.

Additional details are expected to be finalized during the current summer session.

“CFIB is pleased the Alberta government has listened and heard the concerns of small business owners who fear being evicted. Commercial eviction protection provides a safety net for small businesses struggling to make rent payments and cannot access relief through the Canadian Emergency Commercial Rent Assistance Program. A direct cash support program will also help small businesses who have fallen through funding gaps of federal and provincial support programs cover fixed costs such as rent, bills payments and PPE.”

Annie Dormuth, Alberta provincial affairs director, Canadian Federation of Independent Business

WCB premiums deferral for private sector businesses and support for small and medium businesses

As announced in March, government is committed to easing the economic burden on businesses by deferring WCB premiums. Private sector employers are saving money on their WCB premium payments now, when they need it most. These actions ensure the sustainability of the workers’ compensation system and that injured workers continue to receive the benefits and supports they need to return to work.

  • Private sector employers have immediate financial relief, with WCB premiums deferred for one year, until early 2021.
  • Employers who have already paid their WCB premium payment for 2020-21 are eligible for a rebate or credit.
  • For small and medium businesses, the government is covering 50 percent of the premium when it is due.
    • The average small business is expected to save about $1,000 this year.
    • The average medium business is expected to save about $20,000 this year.
  • Large employers are receiving a break having their 2020 WCB premium payments deferred until 2021, at which time their premiums will be due.
  • Paying 50 per cent of small and medium private sector WCB premiums for 2020 will cost government approximately $350 million.

“I have engaged with thousands of businesses since the start of the pandemic and have been carefully listening to their feedback. This announcement addresses the number one ask we had from businesses. We’re working to make sure Alberta’s businesses can continue to survive through this trying time. The supports announced today will help make sure we’re well positioned during the province’s economic recovery.”

Tanya Fir, Minister of Economic Development, Trade and Tourism

“As a Senior Care provider our requirement to adhere to the many Health directives, to keep our residents and staff safe, and maintain quality care, have resulted in significant cost increases.  The relief from WCB premiums is one of the few financial assistance programs that we are eligible for, and for that we are grateful.” 

Dawn Harsch, President and CEO, Exquisicare Senior Living and Care at Home

Additional supports for small businesses

Government has taken significant steps to help Alberta businesses get the relief and support needed to weather the pandemic and be better positioned for recovery. These supports include:

  • freezing education property taxes at 2019 levels and provided businesses with a six-month education property tax deferral;
  • deferring corporate income tax payments to August 31, 2020, interest free;
  • introducing a 90-day utility payment relief;
  • providing a two-month filing deadline extension for annual returns with Alberta Corporate Registry; and
  • deferring of the Tourism Levy for hotels and other lodging providers.
  • Energy sector:
    • Committed to a $1.5 billion equity investment in 2020 towards the Keystone XL pipeline project and a $6 billion loan guarantee in 2021.
    • $113 million towards the Alberta Energy Regulator to waive industry levies for a period of six months.
    • $100 million loan to the Orphan Well Association.
  • Deferral of loan payments at ATB Financial and credit unions
  • Deferral of timber dues for six months
  • Support for continuing care facilities
  • Up to $24.5 million is being advanced to help continuing care facilities operators address immediate cost pressures.
  • $7.3 million per month for:
    • increased health-care aide staffing levels
    • a wage top-up of an additional $2 per hour for health-care aides
    • Up to $3.5 million for 1,000 paid student practicum positions
  • Relief for the child care sector
    • Up to $17.8 million in grants for the child care sector
  • Supporting Alberta’s agriculture industry
    • Up to $5 million to the Agriculture Training Support Program, including about $1 million for meat processors to provide support for new hires for meat-cutting training.
    • An increase to the interim payment under AgriStability from 50 per cent to 75 per cent for both the hog sector and the potato industry.
    • Alberta will contribute up to $17 million in Agri-Recovery funding, which is split 60/40 with the federal government for a fed-cattle set aside program. This will allow producers to hold onto slaughter-ready cattle on a maintenance feed ration for up to nine weeks, ultimately allowing the supply of animals to more evenly match demand and reduced processing capacity.

De nouveaux programmes d’aide à la reprise et de nouvelles mesures pour la tenance commerciale des petites et moyennes entreprises de l’Alberta sont mis en œuvre pendant la phase de relance économique

Grâce à des mesures supplémentaires, le gouvernement continuera à aider les entreprises et les organismes sans but lucratif de l’Alberta à composer avec les répercussions de la pandémie de COVID-19. Ces nouveaux programmes viennent s’ajouter aux programmes d’aide déjà offerts aux entreprises de l’Alberta, qui sont les plus complets au Canada.

« L’Alberta est fière d’être en tête au Canada sur le plan du soutien apporté pour protéger les emplois et assurer la pérennité des entreprises. Nous avons bien écouté les créateurs d’emplois et nous prenons des mesures pour répondre à leurs besoins. Notre objectif est toujours d’assurer une relance économique en toute sécurité pour permettre à la population albertaine de reprendre le travail et de rétablir l’économie. »

Jason Kenney, premier ministre

De nouvelles subventions réduiront les coûts de relance imposés aux entreprises

Beaucoup de petites et moyennes entreprises et d’organismes sans but lucratif en l’Alberta, contraintes d’interrompre ou de réduire leurs activités pendant la pandémie de COVID-19, ont vu leurs ventes fortement chuter. La hausse des coûts de fonctionnement qu’entraînent les exigences en matière de santé publique est une source de stress supplémentaire pour les propriétaires d’entreprises et les organismes sans but lucratif qui commencent à rouvrir.

Pour atténuer les effets de ces nouvelles mesures, les entreprises et les organismes sans but lucratif ont besoin d’aide pour rouvrir leurs portes. Le gouvernement s’engage à investir jusqu’à 200 millions de dollars pour aider les entreprises et organismes sans but lucratif admissibles à obtenir jusqu’à 5 000 $ pour compenser une partie des coûts de relance. Ces fonds pourront leur servir à prendre des mesures d’atténuation des risques de transmission du virus (p. ex. des barrières physiques, de l’équipement de protection individuelle et des produits de désinfection), et à payer un loyer, le salaire des employés ou à assurer le remplacement de leurs stocks.

Il sera possible de s’inscrire en ligne à ce programme d’ici quelques semaines. Les détails du programme, y compris l’admissibilité à celui-ci, seront bientôt confirmés.

« La province apporte une aide supplémentaire aux entreprises qui ne se sont pas encore remises des conséquences de la pandémie de COVID-19. Grâce à ces subventions, les entreprises pourront accroître le revenu qui leur est absolument nécessaire et nous aurons ainsi les moyens de sortir de cette pandémie avec suffisamment de force pour affronter le ralentissement économique que connaît l’Alberta. »

Janet Riopel, première dirigeante de la Edmonton Chamber of Commerce (chambre de commerce d’Edmonton)

Apaiser les craintes d’expulsion des locataires commerciaux

Beaucoup d’entreprises albertaines peinent à payer leurs loyers pendant la pandémie de COVID-19 et elles continueront à en ressentir les répercussions sur le plan économique après la réouverture de leur commerce.

Pour atténuer ces pressions économiques, le gouvernement compte prendre d’autres mesures, notamment l’adoption d’une loi interdisant l’augmentation des coûts des loyers commerciaux et l’expulsion pour non-paiement des loyers dans le contexte de l’état d’urgence sanitaire associé à la COVID-19. Les nouvelles mesures viendront compléter le programme en vigueur d’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial; elles offriront la tranquillité d’esprit aux propriétaires d’entreprises admissibles qui rouvriront leur commerce et elles permettront d’appuyer la reprise économique de la province.

D’autres détails devraient être confirmés durant la session d’été qui est en cours.

« Pour la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, il est réjouissant que le gouvernement de l’Alberta ait tenu compte des craintes d’expulsion des propriétaires de petites entreprises. La protection contre l’expulsion de locaux commerciaux rassure les propriétaires de petites entreprises qui peinent à payer leur loyer et qui ne peuvent pas obtenir l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial. Un programme d’aide en espèces direct viendra aussi aider les petites entreprises pour qui les programmes d’aide du gouvernement fédéral et du gouvernement provincial n’ont pas suffi pour payer les coûts fixes tels que le loyer, le paiement des factures et l’équipement de protection personnel. »

Annie Dormuth, directrice des affaires provinciales de l’Alberta, Fédération canadienne de l’entreprise indépendante

Report des primes de la Commission des accidents du travail (CAT) pour les entreprises privées et soutien aux petites et moyennes entreprises

Conformément à l’annonce faite en mars, le gouvernement s’engage à alléger le fardeau économique des entreprises en reportant les primes de la Commission des accidents du travail. Les employeurs du secteur privé économisent de l’argent en ne versant pas de primes de la Commission des accidents du travail au moment où ils en ont le plus besoin, soit maintenant. Ces mesures garantissent la viabilité du système d’indemnisation des accidents du travail et permettent aux travailleurs blessés de continuer à toucher les prestations et l’aide dont ils ont besoin pour retourner travailler.

  • Les employeurs du secteur privé bénéficient d’un allégement financier immédiat, les primes de la Commission des accidents du travail étant reportées jusqu’au début de 2021.
  • Les employeurs qui ont déjà payé leur cotisation à la Commission des accidents du travail pour 2020-2021 recevront une remise ou un crédit.
  • Dans le cas des petites et moyennes entreprises, le gouvernement acquittera la moitié de leur prime à l’échéance du paiement.
    • La petite entreprise moyenne devrait économiser environ 1 000 $ cette année.
    • L’entreprise moyenne devrait économiser environ 20 000 $ cette année.
  • Dans le cas des gros employeurs, le paiement des primes de la Commission des accidents du travail de 2020 est reporté d’un an, soit jusqu’en 2021, après quoi ils devront verser leurs primes.
  • Le paiement de la moitié des primes de la Commission des accidents du travail des petites et moyennes entreprises privées en 2020 coûtera environ 350 millions de dollars au gouvernement.

« J’ai consulté des milliers d’entreprises depuis le début de la pandémie et j’ai été très attentive à ce qu’elles avaient à dire. Cette annonce répond à la principale demande des entreprises. Nous voulons que les entreprises de l’Alberta puissent garder la tête hors de l’eau pendant cette période difficile. Les mesures d’aide annoncées aujourd’hui permettront de veiller à ce que nous soyons en bonne posture lors la reprise économique de la province. »

Tanya Fir, ministre du Développement économique, du Commerce et du Tourisme

« En tant que fournisseur de soins aux personnes âgées, nous devons respecter de nombreuses mesures d’hygiène, assurer la santé et la sécurité de nos résidents et de nos employés, et prodiguer des soins de grande qualité. Ces exigences ont entraîné des augmentations accrues des coûts. Nous nous réjouissons du report du versement des primes de la Commission des accidents du travail, puisqu’il s’agit de l’une des rares mesures d’aide financière auxquelles nous sommes admissibles. » 

Dawn Harsch, première dirigeante, Exquisicare Senior Living and Care at Home

Autres mesures d’aide aux petites entreprises

Le gouvernement a pris d’importantes mesures pour aider les entreprises de l’Alberta à obtenir le soutien dont elles ont besoin pour affronter la pandémie et être ainsi en mesure de reprendre leurs activités. Parmi ces mesures d’aide, mentionnons les suivantes :

  • Gel des taxes scolaires au niveau de 2019 et report de six mois accordé aux entreprises pour le paiement de ces taxes;
  • Report au 31 août 2020, sans intérêts, du paiement de l’impôt sur le revenu des sociétés;
  • Report de 90 jours du paiement des charges de services publics;
  • Report de deux mois de la date limite de production des déclarations annuelles au Alberta Corporate Registry (registre des sociétés de l’Alberta);
  • Report du paiement de la taxe touristique pour les hôtels et autres fournisseurs d’hébergement;
  • Secteur de l’énergie :
    • Engagement d’investissement de capitaux de 1,5 milliard de dollars en 2020 pour le projet d’oléoduc Keystone XL et garantie de prêt de 6 milliards de dollars en 2021;
    • Montant de 113 millions de dollars à l’organe de réglementation Alberta Energy Regulator pour reporter de six mois la taxe imposée à l’industrie;
    • Prêt de 100 millions de dollars à l’Association des puits de pétrole et de gaz orphelins.
  • Report des versements de prêts à l’ATB Financial et aux coopératives de crédit;
  • Report de six mois des droits de coupe;
  • Aide aux établissements de soins longue durée;
  • Avance pouvant s’élever à 24,5 millions de dollars pour aider les exploitants d’établissements de soins longue durée à faire face aux pressions financières immédiates;
  • Montant de 7,3 millions de dollars par mois pour les mesures suivantes :
    • Augmentation d’un nombre d’employés dans le domaine de la santé,
    • Supplément de salaire de 2 $ l’heure offert aux préposés aux aides en soins de santé,
    • Jusqu’à 3,5 millions de dollars pour 1 000 postes de stagiaires rémunérés;
  • Aide au secteur des services de garde :
    • Jusqu’à 17,8 millions de dollars en subventions pour le secteur des services de garde;
  • Aide à l’industrie agricole de l’Alberta :
    • Jusqu’à 5 millions de dollars pour le programme de formation en agriculture, dont environ 1 million de dollars pour les transformateurs de viande afin d’appuyer la formation des nouveaux bouchers;
    • Augmentation des paiements provisoires de 50 % à 75 % grâce à Agri-stabilité pour le secteur du porc et celui de la pomme de terre;
    • Contribution allant jusqu’à 17 millions de dollars au titre d’Agri-relance, réparti 60-40 avec le gouvernement fédéral pour la mise de côté de fonds pour l’engraissement des bovins. Les producteurs pourront ainsi donner à leurs bovins une ration alimentaire d’entretien pendant une période pouvant atteindre neuf semaines, ce qui leur permettra de mieux répondre à la demande du marché et à leur capacité de transformation.

Media inquiries