Skip to content Skip to site navigation Skip to search

New Royal Alberta Museum officially open | Ouverture officielle du nouveau Musée royal de l’Alberta (RAM)

Crowds of people poured through the doors as the Royal Alberta Museum (RAM) began a new era in the heart of downtown Edmonton.

New Royal Alberta Museum officially open | Ouverture officielle du nouveau Musée royal de l’Alberta (RAM)

The new Royal Alberta Museum opened on Wednesday, October 3.

After years of construction, moving millions of objects, creating new galleries, installing exhibits and putting on finishing touches, RAM welcomed its first visitors in its new location.   

Premier Notley officially opened the RAM, hosting a celebration that included an Indigenous blessing and the dramatic unveiling of two bronze mammoth sculptures that are a focal point of the museum’s vast, light-filled lobby. Mammoths have long been part of the museum’s identity.

“Alberta is a province full of compelling stories. The Royal Alberta Museum gives Albertans the opportunity to live in and share those stories, told from many perspectives, including those of Indigenous  communities. These stories will provide us all a greater sense of the people, places and identity of Alberta and are an important contribution to our cultural landscape.”

Rachel Notley, Premier

“Welcome to the new Royal Alberta Museum. Today, we celebrate a new chapter in our province’s history. As one of the province’s greatest cultural attractions and a hub for all things Alberta, this museum is more than history. It is a place where art, design, community, research, science, identity and language all come together to tell the stories of Alberta.”

Ricardo Miranda, Minister Alberta Culture and Tourism

“This grand opening event marks the completion of a vital new landmark for the City of Edmonton and all of Alberta. The Royal Alberta Museum’s stunning new home will contribute greatly to the vibrancy of the downtown core and be a premier tourist attraction that will draw visitors from near and far. Our government is proud to be investing in projects that preserve and celebrate our rich heritage while contributing to economic growth and dynamic community development.”

Amarjeet Sohi, Minister of Natural Resources

“I am pleased to celebrate the opening of this new cultural facility in the heart of Edmonton. The Government of Canada recognizes that investing in cultural facilities helps create inclusive community spaces where people can come together and celebrate the diverse experiences that have shaped our country. I am eager to see how this new attraction fosters economic prosperity for Edmonton and for the province of Alberta.”

Randy Boissonnault, MP for Edmonton Centre, on behalf of François-Philippe Champagne, Minister of Infrastructure and Communities

"What an honour and privilege it is to be home to the largest museum in Western Canada, and one of the top museums in the country. On this special day and in the days to come, this museum will allow us to honour those that came before us and inspire curious minds to explore culture and history right in the heart of our beautiful city."

Don Iveson, mayor, City of Edmonton

Visitor experience

Visitors to the new RAM are invited to feed their curiosity through hundreds of remarkable, uniquely Albertan stories of the natural and human history of our province.

More than 5,300 objects are featured in a variety of galleries. The new Natural History Hall celebrates the wonders and diversity of the living world, from the tiniest lichens to the mighty mammoths that once roamed the province. The Human History Hall shares compelling stories of who we are, from the earliest people to the Albertans of today. The experience is rounded out by the new Bug Gallery featuring live invertebrates, a 2,130-square-metre (7,000-square-foot) Children’s Gallery, and a state-of-the-art feature gallery space that will host international exhibitions, alongside a museum shop, café and theatre space.

Museum staff have worked closely with Indigenous communities and an Indigenous Content Advisory Panel to develop exhibits for the new museum. Indigenous content is woven throughout many of the galleries, and the experience includes use of Indigenous languages in telling these fascinating stories. As well, a dedicated, public pre-admission space to Manitou Asinîy (Manitou Stone) assures access to this sacred object. The Royal Alberta Museum is joining other Canadian museums that hold and exhibit significant Indigenous objects in waiving general admission fees for Indigenous Peoples.

The new museum also includes French language content in its galleries.

Gallery development

The new galleries share more of the countless treasures and stories in the museum’s care, offering visitors a better understanding of what epitomizes Alberta. Objects collected by the museum over the past 50 years are central to the exhibits, and the stories they reveal offer insights into the people, places and processes that have shaped Alberta. As much as possible, the personal perspectives of those who lived or experienced these moments are shared with visitors.

New technology integrated into exhibits enhances the museum experience for both visitors and staff. From multimedia elements that allow visitors to interact with the objects in the exhibits to technologies that museum staff will use to better care for the objects and creatures in the collection, the new RAM offers a multi-faceted, engaging experience.

Design and architecture

The design concept, led by Alberta architect Donna Clare, began from a deep understanding of the Royal Alberta Museum, the province and the new location, creating a museum that is sustainable, contributes to a vibrant downtown and is an accessible, architectural showpiece. The design is a continuous narrative between Alberta’s history, landscape and modern cities. The new museum is on the grounds previously occupied by a Canada Post distribution centre. Many elements of the former post office have been incorporated into the new museum.

Facts and stats

  • The Provincial Museum and Archives opened on Dec. 7, 1967. In 2005, it became the “Royal” Alberta Museum in honour of Queen Elizabeth II, who visited Alberta that spring.
  • The new museum is the largest museum in Western Canada, spanning 127,700 square metres (419,000 square feet), including 24,990 square metres (82,000 square feet) of exhibition space – twice the size of the former museum.
  • More than 18,000 cubic metres of concrete was used to construct the museum. That's enough to fill more than seven Olympic-sized swimming pools.
  • Over 2,500 metric tons of steel reinforcement was cast into the concrete. That's heavier than 500 elephants.
  • There are more than 2.4 million objects in the Royal Alberta Museum collection.
  • More than 5,300 objects will be on display in the new museum that features a Human History Hall, Natural History Hall, interactive Children’s Gallery, expansive Bug Gallery and an admission-free space dedicated to the Manitou Stone.
  • Many of the panels in the museum’s galleries are written in both French and English, and several others include Indigenous languages – Cree, Dene, Blackfoot, Nakota and Michif.
  • The museum is proud to have received a number of awards and accolades including:
    • Percy Wickman Accessibility Award from Spinal Cord Injury Alberta for a new building project in Alberta that has exceeded building codes in wheelchair accessibility features.
    • Architectural Woodwork Manufacturers Association of Canada Award of Excellence 2018 for an Outstanding Design.
    • Praise from Travel and Leisure Magazine in its international list of 50 places to travel in 2018, and the museum was listed in Conde Nast's 7 Biggest Museum Openings in fall 2018.
  • A total of $375.5 million is invested in the new museum: $253 million from the Alberta government and $122.5 million from the federal government’s Building Canada Fund.

Ouverture officielle du nouveau Musée royal de l’Alberta (RAM)

Une foule importante a franchi les portes des nouvelles installations du Musée royal de l’Alberta, alors que l’établissement entrait dans une nouvelle ère au cœur du centre-ville d'Edmonton.

Après des années de travaux, à déplacer des millions d’objets, à créer des galleries, à installer des expositions et à mettre la touche finale à l’édifice, les responsables du nouveau RAM ont accueilli leurs premiers visiteurs.   

La première ministre Rachel Notley a déclaré officiellement l’ouverture du RAM, au cours d’une cérémonie soulignée par une prière autochtone et par le dévoilement de deux sculptures de mammouth en bronze, qui ont été installées au cœur du vaste hall d’entrée du musée. Les mammouths font partie de l’identité du musée depuis longtemps.

« L’Alberta est une province pleine d’histoires fascinantes. Le Musée royal de l’Alberta offre aux Albertaines et aux Albertains la possibilité de vivre ces récits et de les partager selon diverses perspectives, donc celle des communautés autochtones. Ces récits nous donneront à tous une meilleure compréhension des gens, des lieux et de l’essence même de l'Alberta, et ils constitueront une contribution importante à notre paysage culturel. »

Rachel Notley, première ministre

« Bienvenue au nouveau Musée royal de l’Alberta. Aujourd’hui, nous célébrons un nouveau chapitre de l’histoire de notre province. L’une des plus grandes attractions culturelles de la province et une plaque tournante de tout ce qui concerne l’Alberta, ce musée ne transmet pas uniquement des faits sur l’histoire; c'est un endroit où l'art, le design, la communauté, la recherche, la science, l'identité et la langue sont réunis pour relater le récit de l'Alberta. »

Ricardo Miranda, ministre de la Culture et du Tourisme de l’Alberta

« Cet événement inaugural marque l'achèvement d'un nouveau point d’intérêt essentiel pour la ville d'Edmonton et l'Alberta tout entière. Le superbe nouveau terreau du Musée royal de l’Alberta contribuera grandement à la vitalité du centre-ville, en plus d’être une attraction touristique de premier plan qui attirera des visiteurs d’ici et d’ailleurs. Notre gouvernement est fier d'investir dans des projets qui préservent et célèbrent notre riche patrimoine tout en contribuant à la croissance économique et au dynamisme du développement communautaire. »

Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles

« Je suis heureux de célébrer l’ouverture de ce nouvel établissement au cœur d’Edmonton. Le gouvernement du Canada reconnait l’importance d’investir dans des installations culturelles afin de contribuer à la création d'espaces communautaires ouverts à tous, où les gens peuvent se réunir et célébrer les divers événements qui ont façonné notre pays. Je me réjouis à l’idée de voir cette nouvelle attraction favoriser la prospérité économique d'Edmonton et de la province d'Alberta. »

Randy Boissonnault, député de la circonscription d’Edmonton Centre, au nom de François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« C’est un honneur et un privilège pour notre ville d’abriter le musée le plus vaste de l’Ouest canadien, et l’un des meilleurs au pays. En ce grand jour et dans l’avenir, ce musée nous permettra de mettre à l’honneur ceux et celles qui nous ont précédés et d’inspirer les esprits curieux dans leur quête de savoir sur la culture et l’histoire, ici même, dans notre belle ville. »

Don Iveson, maire, Ville d’Edmonton

Expérience des visiteurs

Nous invitons les visiteurs du RAM à satisfaire leur curiosité en suivant les centaines de récits remarquables et uniques qui y sont présentés sur l’histoire naturelle et l’histoire humaine de Alberta.

Plus de 5 300 objets sont mis en valeur dans plusieurs galeries. La salle d’histoire naturelle célèbre les merveilles et la diversité du monde vivant, depuis les lichens les plus minuscules jusqu’aux redoutables mammouths qui ont parcouru nos paysages. La salle d’histoire humaine relate des récits captivants sur ce que nous sommes, depuis les premiers habitants jusqu’aux Albertaines et Albertains d’aujourd’hui. Les visiteurs pourront en outre explorer la nouvelle galerie des insectes, qui abrite les invertébrés vivants du musée, la galerie des enfants, qui couvre une superficie de plus de 650 m2, la galerie des expositions temporaires, un espace moderne qui accueillera des expositions internationales, de même qu’une boutique, un café et un amphithéâtre.

Le personnel a travaillé sur le contenu des expositions en étroite collaboration avec les communautés et un comité consultatif autochtones. Le contenu autochtone s’intègre à de nombreuses expositions dans les galeries, et l'expérience offerte inclut l'utilisation de langues autochtones pour raconter des récits fascinants. De plus, un espace public dédié au météorite Manitou Asinîy (Manitou Stone) assure l'accès gratuit à cet objet sacré. Le Musée royal de l’Alberta se joint à d’autres musées canadiens qui détiennent et exposent des objets autochtones importants et qui donnent en échange l’entrée gratuite aux personnes autochtones.

Les galeries du nouveau musée contiennent également des panneaux d’exposition en français.

Création des galeries

Les nouvelles galeries exposent un plus grand nombre des trésors et des récits confiés à la garde du musée, ce qui permet aux visiteurs de mieux saisir l’essence même de l’Alberta. Les objets que le musée a recueillis au cours des 50 dernières années occupent une place prépondérante dans les expositions, et les récits qu’ils révèlent mettent en lumière les personnes, les lieux et les processus qui ont façonné l'Alberta d’aujourd'hui. Nous avons tenté du mieux possible de faire connaitre aux visiteurs les points de vue personnels de celles et de ceux qui ont vécu ces situations ou ces moments.

Les nouvelles technologies intégrées aux expositions améliorent l’expérience des visiteurs et du personnel du musée. Les nouvelles technologies intégrées aux expositions améliorent l’expérience des visiteurs et du personnel du musée. Les éléments multimédias permettent aux visiteurs d’interagir avec les objets des expositions, et la technologie améliore la capacité du personnel de prendre soin des objets et des spécimens de la collection. Le nouveau musée offrira une meilleure expérience à tous les visiteurs.

Conception et architecture

Le concept du design, créé par Donna Clare, architecte albertaine, est fondé sur une compréhension profonde du Musée royal de l’Alberta, de la province et du site. Véritable modèle d’architecture, le musée est écoénergétique et entièrement accessible, et il contribue à la vitalité du centre-ville. Le nouvel édifice tire son inspiration de l’histoire, des paysages et des villes modernes de l’Alberta. Il est situé sur un terrain précédemment occupé par un centre de distribution de Postes Canada. Bon nombre des éléments de l’ancien bureau de poste ont été intégrés au nouveau musée.

En bref

  • Le musée et centre d’archives de l’Alberta a ouvert ses portes le 7 décembre 1967. Il a été nommé « Musée royal de l’Alberta » en l’honneur de la reine Elizabeth II, qui l’a visité au printemps de 2005.
  • Avec une superficie de près de 127 700 m2 — deux fois plus que l’ancien musée — dont 24 990 m2 consacrés aux expositions, le nouveau musée sera le plus vaste de tout l’Ouest canadien.
  • Plus de 18 000 mètres cubes de béton ont été utilisés pour construire le musée. C'est assez pour remplir plus de sept piscines olympiques.
  • Plus de 2 500 tonnes d’armatures en acier ont été coulées dans le béton. C'est plus lourd que 500 éléphants.
  • La collection du Musée royal de l’Alberta comprend plus de 2,4 millions d’objets.
  • Plus de 5 300 objets seront exposés dans le nouveau musée, qui abrite des salles sur l’histoire humaine et l’histoire naturelle, une galerie interactive pour les enfants, une galerie des insectes agrandie et un espace gratuit dédié spécifiquement au météorite Manitou Stone.
  • Bon nombre des panneaux explicatifs des galeries du nouveau musée comprennent des renseignements en français et en anglais, en plus de plusieurs autres, qui comprennent des langues autochtones, dont le cri, le déné, le pied-noir, le nakota et le michif.
  • Le musée est fier des prix et des titres de reconnaissance qu’il a reçus, y compris les suivants :
    • Le prix sur l’accessibilité Percy Wickman de l’association Spinal Cord Injury Alberta, accordé aux projets de construction réalisés en Alberta qui surpassent les exigences des codes du bâtiment relatives à l’accessibilité en fauteuil roulant.
    • Le prix d’excellence 2018 de la Architectural Woodwork Manufacturers Association of Canada pour sa conception architecturale exceptionnelle.
    • Une place dans la liste des 50 endroits à visiter dans le monde en 2018, établie par le magazine Travel and Leisure, et une autre dans celle du magazine Conde Nast, à titre de l’une des sept ouvertures de musée les plus importantes de l’automne 2018.
  • Un montant total de 375,5 millions de dollars a été investi pour construire le nouveau musée. De ce montant, 253 millions de dollars ont été investis par le gouvernement de l’Alberta, et 122,5 millions de dollars par le gouvernement fédéral, par l’entremise du Fonds Chantiers Canada.

Media inquiries

Government of Alberta