“The first record of French settlers celebrating June 24, Saint-Jean-Baptiste Day, dates back to the early 17th century. The annual celebration in Canada, recognizing the patron saint of French Canadians, became tradition in the 1800s.

“Today, French-speaking Albertans across the province celebrate Saint-Jean-Baptiste Day with lively music, dance and meals befitting of the cultures that make up la Francophonie. While these celebrations are affected by COVID-19, we can still reflect on the day and keep the thoughts and spirit of these celebrations in our hearts and minds as we look forward to celebrating together in years to come.

“To all French-speaking Albertans, joyeuse Saint-Jean-Baptiste!”

Leela Sharon Aheer, Minister of Culture, Multiculturalism and Status of Women

“Today, on Saint-Jean-Baptiste Day, it’s a wonderful opportunity to highlight the vitality of the Canadian Francophonie and the dynamism of the French language and cultures in Alberta. From Plamondon to Grande Prairie, from Fort McMurray to Lethbridge, communities across Alberta celebrate this important day and their joie de vivre.

“French was the first European language spoken in Alberta and it remains the most widely spoken language after English. Although historically, much of Alberta's francophone population could trace its origins to Quebec and France, today francophones in Alberta come from across the country and around the world. This year’s celebrations have gone digital in many cases, which has allowed francophones from across the province to connect with one another and celebrate through our shared language.

“I want to wish everyone a happy Saint-Jean-Baptiste Day!”

 Laila Goodridge, parliamentary secretary for the Francophonie

Mesdames Leela Sharon Aheer, ministre de la Culture, du Multiculturalisme et de la Condition féminine, et Laila Goodridge, secrétaire parlementaire à la francophonie, ont émis la déclaration suivante à l'occasion de la Saint-Jean-Baptiste :

« Les colons français auraient célébré la Saint-Jean-Baptiste pour la première fois un 24 juin du début du 17e siècle. Au Canada, cette célébration annuelle en reconnaissance du saint patron des Canadiens français est devenue une tradition dans les années 1800.

« Aujourd'hui, les Albertains et les Albertaines francophones de toute la province célèbrent la Saint-Jean-Baptiste en musique, en danse et en repas animés, adaptés aux cultures qui forment la francophonie de la province. Bien que les célébrations de cette année soient affectées par la COVID-19, rien ne nous empêche de nous pencher sur le sens de l’événement et faire vivre les pensées et l'esprit de ces célébrations dans nos cœurs et nos esprits tout en nous réjouissant à l’idée de célébrer ensemble dans les années à venir.

« Je souhaite une bonne Saint-Jean-Baptiste à tous les Albertains et toutes les Albertaines francophones! »

Leela Sharon Aheer, ministre de la Culture, du Multiculturalisme et de la Condition féminine

« Aujourd'hui, la fête de la Saint-Jean-Baptiste nous offre une belle occasion de souligner la vitalité de la francophonie canadienne et le dynamisme de la langue et des cultures françaises en Alberta. De Plamondon à Grande Prairie, de Fort McMurray à Lethbridge, des communautés célèbrent cette journée importante et leur joie de vivre partout en Alberta.

« Le français a été la première langue européenne parlée en Alberta, et elle demeure la langue parlée le plus couramment dans notre province après l'anglais. Bien qu'historiquement, une grande partie de la population francophone de l'Alberta ait pu trouver ses origines au Québec et en France, les francophones de l'Alberta viennent aujourd'hui de partout au pays et du monde entier. Cette année, bon nombre des célébrations sont passées au numérique, ce qui a permis aux francophones de toute la province de se connecter les uns aux autres pour célébrer dans leur langue.

« Je souhaite à tous et à toutes une bonne Saint-Jean-Baptiste! »

Laila Goodridge, secrétaire parlementaire à la francophonie

Media inquiries