“Sexual abuse affects every single person. It’s not somebody else’s problem; it’s ours. The protection of vulnerable women and those who have experienced sexual violence is dear to the heart of our Premier, and to mine. We recognize survivors of sexual violence and thank them for their courage in coming forward to share their stories and for their determination to help build a brighter, safer future for all.

“Our friends, our families, our neighbours and our co-workers who have experienced any form of sexual violence or harassment should feel empowered to come forward to share their stories and access supports. We all need to work together to create safe and inclusive communities and wrap our arms around survivors and end the stigma surrounding these traumatic events. This is our collective responsibility.

“We know more work needs to be done and are committed to supporting frontline workers so they can respond effectively to sexual violence and help survivors heal. I want to share my sincere gratitude to all frontline workers in sexual assault centres, women’s shelters and crisis centres across the province.

“We all have a role in preventing and ending sexual violence. During Sexual Violence Awareness Month, and throughout the year, I ask everyone to take action to help survivors and keep Albertans safe. Alberta, let’s show our support by finding opportunities to get involved in our communities, talking to children and youth about healthy relationships and consent, modelling respect and speaking out against sexual violence in all its forms. We must shine bright lights into the dark corners where survivors see a hand reaching out to them. Together, we can build an Alberta that is free of sexual assault and sexual abuse and safe for everyone.”


Déclaration de la ministre Aheer au sujet du Mois de la sensibilisation à la violence sexuelle

Madame Leela Aheer, ministre de la Culture, du Multiculturalisme et de la Condition féminine, a fait la déclaration suivante au sujet du Mois de la sensibilisation à la violence sexuelle :

« L’exploitation sexuelle a des incidences sur chacun de nous. Ce n’est pas le problème des autres, mais bien un enjeu qui nous concerne tous et toutes. La protection des femmes vulnérables et des victimes de violence sexuelle tient à cœur à notre premier ministre autant qu’à moi. Nous reconnaissons les victimes de violence sexuelle et les remercions d’avoir eu le courage de partager leurs expériences; nous sommes également sensibles à la détermination dont ils font preuve pour bâtir un avenir meilleur et plus sûr pour toute la population.

« Nos amis, nos familles, nos voisins et nos collègues victimes de toutes les formes de violence ou de harcèlement sexuels devraient se sentir à l’aise de partager leurs expériences et d’avoir accès à des services d’aide. Nous devons travailler ensemble à créer des collectivités sûres et inclusives, à réconforter les victimes et à mettre fin à la stigmatisation qui entoure les événements traumatisants vécus par les victimes. Cette responsabilité nous incombe à tous et à toutes.

« Nous savons qu’il reste du travail à faire, et nous nous engageons à appuyer les travailleurs de première ligne pour qu’ils puissent réagir efficacement aux actes de violence sexuelle et aider les victimes à se rétablir. Je désire exprimer ma gratitude la plus sincère aux travailleurs de première ligne qui œuvrent dans les centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle, dans les refuges pour les femmes et dans les centres de crise partout dans la province.

« Nous avons tous et toutes un rôle à jouer pour contrer la violence sexuelle et y mettre fin. Au cours du Mois de la sensibilisation à la violence sexuelle, et tout au long de l’année, je vous demande de poser des gestes pour aider les victimes de violence sexuelle et contribuer à la sécurité de toute la population albertaine. Démontrons notre appui en cherchant des occasions de nous impliquer dans nos communautés, et de parler à nos enfants et à nos jeunes de relations saines et de consentement. Soyons des modèles de respect et dénonçons la violence sexuelle sous toutes ses formes. Nous devons donner espoir aux survivants et les aider à sortir de leur torpeur afin qu’ils voient la main qui leur est tendue. Nous pouvons faire de notre province un endroit où les agressions et l'exploitation sexuelles n’ont pas leur place… un endroit sûr pour tous et toutes. »


Media inquiries