À noter :

Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

Aide 24 heures sur 24

Composez le 911 si vous-même ou quelqu’un que vous connaissez est en danger immédiat. La violence familiale est un crime.

Ligne d’information sur la violence familiale : 310-1818 – pour obtenir de l’aide de façon anonyme dans plus de 170 langues ou trouver d’autres types de soutien.

La violence familiale comprend les mauvais traitements, la violence verbale, la violence psychologique, l’exploitation financière, l’abus sexuel, la négligence, le harcèlement criminel ou le fait d’être empêché de voir d’autres personnes ou d’être forcé de rester dans un seul endroit.

Reconnaître la violence familiale

La violence familiale est une forme d’abus de pouvoir dans une famille ou une relation de confiance dans laquelle les gens se fient les uns aux autres. Lorsqu’une personne est victime de violence familiale, son bien-être, sa sécurité et sa survie sont menacés.

Qui sont les personnes touchées?

La violence familiale peut toucher des personnes de tous âges, quelles que soient leurs capacités, leur origine culturelle et spirituelle, leur identité de genre ou leur orientation sexuelle. Elle peut aussi toucher les animaux de compagnie et autres types d’animaux.

Les victimes de violence familiale peuvent vivre ensemble à temps plein ou à temps partiel, ou vivre séparément. Il peut s’agir :

  • de couples mariés, de conjoints de fait ou de personnes qui se fréquentent
  • de partenaires séparés ou divorcés
  • de parents vivant séparément
  • de femmes enceintes
  • d’enfants issus d’une union, d’enfants adoptés, d’enfants du conjoint ou d’enfants en famille d’accueil
  • de grands-parents et autres membres de la famille élargie
  • de personnes sous la garde d’un tuteur, d’un curateur ou d’une personne aidante
  • d’animaux de compagnie

Quelles sont les différentes formes de violence familiale?

Il existe de nombreuses formes de violence familiale :

  • violence conjugale
  • violence et négligence envers les enfants
  • exploitation sexuelle des enfants
  • violence envers les parents ou les tuteurs
  • violence entre frères et sœurs
  • violence et négligence envers les personnes âgées
  • violence familiale dont nous sommes témoins
  • cruauté envers les animaux

Quels sont les comportements d’une personne violente?

Les comportements abusifs et violents peuvent se produire en privé ou devant les autres. Voici quelques exemples :

Violence physique

  • frapper, donner des coups de pied, mordre, égratigner ou tirer les cheveux
  • vous lancer des objets ou vous frapper avec des objets
  • utiliser ou menacer d’utiliser une arme

Violence verbale

  • insultes et critiques
  • cris
  • jurons

Violence émotionnelle ou psychologique

  • se moquer de vous, de votre famille et de vos amis, de vos croyances
  • menacer de vous blesser ou de vous tuer, ainsi que vos enfants, vos animaux domestiques, les membres de votre famille ou vos amis
  • menacer de se suicider ou de prendre les enfants si vous partez
  • menacer de vous faire expulser du pays
  • refuser de vous soutenir ou de montrer de l’affection parce que vous êtes enceinte

Exploitation financière

  • limiter votre accès à l’argent comptant, aux comptes bancaires, aux cartes de crédit ou à d’autres sources financières familiales
  • vous empêcher de travailler
  • dépenser votre chèque de paie sans votre consentement
  • contracter des dettes en votre nom ou vendre vos biens sans votre permission
  • détruire vos biens personnels

Négligence

  • ne pas veiller à ce qu’un enfant ou une autre personne à charge soit en sécurité, reçoive un soutien affectif et à ce que ses besoins quotidiens de base soient satisfaits

Contrôle et isolement ou confinement forcé

  • contrôler vos faits et gestes, les endroits où vous allez ou les personnes que vous voyez et à qui vous parlez
  • limiter, retarder ou refuser l’accès à des services d’appui à la santé ou à des soins médicaux
  • contrôler votre accès aux aliments, aux fournitures et aux aides prénatales lorsque vous êtes enceinte
  • vous obliger à travailler au-delà de vos capacités
  • vous garder prisonnier à la maison
  • vous abandonner quelque part

Violence sexuelle

  • dire des choses ou faire des gestes ou des sons dégradants qui vous rendent mal à l’aise ou vous font sentir en danger
  • vous toucher, vous embrasser ou vous forcer à avoir des rapports sexuels sans votre consentement
  • vous faire porter des vêtements « sexy »
  • vous faire sentir que vous devez satisfaire les besoins sexuels de l’autre
  • essayer de vous transmettre une infection transmissible sexuellement
  • refuser d’utiliser des condoms ou des moyens contraceptifs

Violence spirituelle

  • se moquer de vos croyances
  • vous empêcher de participer à des pratiques spirituelles

Harcèlement criminel

  • vous suivre et observer où vous vivez ou travaillez
  • vous envoyer des textos ou des courriels non désirés
  • effectuer des visites ou des appels non désirés
  • communiquer avec votre famille, vos amis ou vos collègues et leur demander ce que vous faites et où vous vous trouvez
  • comportements menaçants, comme laisser des notes sur votre véhicule, sur la porte de votre domicile ou de votre lieu de travail

Quels sont les signaux d’alerte?

Les personnes touchées par la violence familiale peuvent réagir différemment. Voici certains signaux d’alerte :

Chez l’adulte :

  • s’éloigne de sa famille et de ses amis
  • cesse de sortir ou de faire des activités appréciées auparavant
  • changement de personnalité, y compris des sautes d’humeur
  • signes de dépression ou d’anxiété
  • indice de violence
  • parle de la toxicomanie de son partenaire et de la crainte que les enfants le remarquent
  • ecchymoses inexpliquées ou autres blessures
  • refuse de prendre des décisions, même simples, sans le partenaire
  • accès limité à l’argent
  • commence à consommer de la drogue ou de l’alcool pour faire face à la situation

Chez l’enfant :

  • il est souvent laissé seul, il a faim, il est sale ou il n’est pas habillé convenablement par rapport à la température
  • essaie d’assumer des responsabilités d’adulte comme prendre soin de ses frères et sœurs, accomplir des tâches ménagères ou s’occuper d’un parent
  • se montre agressif envers les autres
  • s’éloigne des autres, manque d’énergie ou fait preuve de passivité
  • est extrêmement vigilant ou a peur des réactions de ses parents
  • a des problèmes à l’école ou avec ses notes
  • ecchymoses inexpliquées ou autres blessures
  • s’habille de façon provocatrice ou inappropriée
  • en sait plus sur le sexe qu’il le devrait normalement à son âge
  • commence à fumer ou à consommer de la drogue ou de l’alcool pour faire face à la situation
  • fuit constamment la maison

Chez l’adolescent :

  • a des sautes d’humeur
  • change son style de vêtements, de maquillage ou de coiffure
  • commence à fréquenter différentes personnes
  • manque des cours ou abandonne l’école; ses notes baissent, il a des échecs
  • Réaction démesurée face à des choses qui semblent sans importance
  • semble perdre confiance en lui
  • s’éloigne de ses amis ou de sa famille
  • cesse de sortir ou de faire des activités appréciées auparavant
  • ecchymoses inexpliquées ou autres blessures
  • commence à fumer ou à consommer de la drogue ou de l’alcool pour faire face à la situation
  • fuit constamment la maison

Chez la personne âgée :

  • semble effrayée, renfermée ou déprimée
  • semble tout le temps léthargique, peut-être à cause d’une surconsommation de médicaments
  • signes de dépression ou d’anxiété
  • perd du poids ou semble trop maigre
  • porte des vêtements sales ou des vêtements qui ne conviennent pas pour la saison
  • n’a pas ses lunettes, ses prothèses dentaires, ses appareils auditifs ou autres appareils fonctionnels
  • ecchymoses, plaies ou autres blessures inexpliquées
  • est isolée des autres
  • des objets sont disparus dans sa maison
  • quelqu’un encaisse ses chèques de pension ou retire de l’argent de ses comptes bancaires
  • ses médicaments lui sont retirés

Si une personne que vous connaissez est victime de violence familiale, trouvez comment vous pouvez l’aider.

Communiquez avec nous

Pour joindre la Ligne d’information sur la violence familiale :

24 heures sur 24, 7 jours sur 7
Appel gratuit : 310-1818 (en Alberta)