À noter :

Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

REMARQUE : une mise à jour du matériel concernant le retour en classe est en cours pour tenir compte de l’annonce, le 4 aout, de l’obligation de porter un masque pour les élèves de la 4e à la 12e année et pour tout le personnel, parmi d’autres mesures de sécurité.

Aperçu

Tous les élèves de l’Alberta retourneront en classe pour l’année scolaire 2020-2021 selon le scénario 1 : apprentissage en classe avec des mesures sanitaires et de sécurité renforcées.

Mesures sanitaires à l’école

En vigueur à compter du 4 aout, les mesures sanitaires à l’école comprennent le port obligatoire du masque (en anglais seulement) pour les élèves de la 4e à la 12e année et le personnel là où l’éloignement physique ne peut être maintenu.

Le Plan de retour en classe 2020-2021 permet aux écoles et aux parents de se préparer à l’apprentissage tout en accordant la priorité à la sécurité des élèves et du personnel.

Le plan fournit des recommandations sur un large éventail de questions opérationnelles, y compris:

  • le masque
  • les exigences en matière d’hygiène et de santé
  • l’apprentissage des élèves
  • le transport des élèves
  • les examens en vue de l’obtention du diplôme
  • la santé mentale et le soutien psychologique offert aux élèves et au personnel

Les écoles devraient envisager les mesures sanitaires suivantes pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19.

  • Le Masques
    • Les élèves de la 4e à la 12e année et les membres du personnel doivent porter le masque (en anglais seulement) là où l’éloignement physique ne peut être maintenu, y compris dans les autobus scolaires et les espaces communs tels que les couloirs.
    • Le masque n’est pas nécessaire lorsque les élèves sont assis dans la classe pendant l’enseignement si les recommandations d’éloignement physique sont suivies.
    • Le masque est nécessaire dans la classe lorsqu’il y a des interactions rapprochées entre les élèves ou entre les élèves et le personnel. Le masque devrait être utilisé durant toute la durée de cette activité.
    • Des élèves ou des membres du personnel qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons médicales ou autres contraintes pourront bénéficier d’une exemption (en anglais seulement).
    • L’utilisation du masque pour les élèves de la maternelle à la 3e année est facultative.
    • Tous les élèves et le personnel recevront deux masques réutilisables. Le gouvernement distribuera plus de 1,6 million de masques à 740 000 élèves et à 90 000 membres du personnel.
    • Les membres du personnel scolaire recevront un écran facial à utiliser à l’école à leur discrétion. Un masque doit quand même être porté lors du port d’un écran facial.
  • Nettoyage
    • L’amélioration des pratiques de nettoyage et de désinfection.
    • Le nettoyage quotidien de toutes les zones de l’école.
    • Le nettoyage plusieurs fois par jour des toilettes et des surfaces qui sont souvent touchées.
    • Le nettoyage en profondeur régulier lorsque les élèves ne sont pas présents.
  • Hygiène et maladie
    • L’évaluation quotidienne de la présence de symptômes pour l’ensemble du personnel et des élèves.
    • La création d’une politique stricte exigeant que tout élève ou membre du personnel présentant des symptômes de la COVID-19 reste à la maison.
    • La mise en place d’attentes en matière d’hygiène des mains à l’entrée et à la sortie de l’école et des salles de classe, de même qu’avant et après les repas.
    • Des rappels continus aux élèves et au personnel de l’importance de l’étiquette respiratoire :
      • couvrir sa bouche lorsqu’on tousse ou éternue
      • éviter de se toucher le visage
      • éliminer rapidement les mouchoirs utilisés
      •  se laver les mains
  • Éloignement physique et regroupements
    • Un éloignement physique lorsque cela est possible.
    • Un accent sur d’autres pratiques d’hygiène dans les salles de classe, les autobus et pendant les activités où l’éloignement physique n’est pas possible.
    • La réorganisation des salles afin d’assurer un éloignement physique.
    • La création de cohortes d’élèves par classe lorsque possible.
    • Le contrôle de la circulation des personnes dans les entrées et les corridors en utilisant des consignes sur le plancher ou des colonnes ou des poteaux.
    • L’évitement de grands rassemblements comme les assemblées.
  • Partage d’objets
    • La création d’une « politique de non partage » – tous les élèves doivent avoir leurs propres fournitures.
    • Le nettoyage du matériel entre les utilisations si les élèves et le personnel partagent quoi que ce soit.
  • Autobus scolaires
    • Masques obligatoires pour les élèves de la 4e à la 12e année, et pour les chauffeurs.
    • Le nettoyage et la désinfection accrus des surfaces à contacts fréquents.
    • Le maintien d’une zone de protection pour le chauffeur.
    • L’attribution aux élèves de sièges regroupés avec d’autres membres de leur ménage.
    • Des procédures d’embarquement et de débarquement qui favorisent une distance physique de deux mètres entre les élèves lorsque cela est possible.
  • Soutiens supplémentaires
    • Le gouvernement distribuera 466 000 litres de désinfectant pour les mains entre toutes les autorités scolaires en tenant compte de la population scolaire.
    • Chaque école recevra deux thermomètres sans contact.
    • Alberta Health et Alberta Health Services s’efforcent d’augmenter la capacité de dépistage et de réduire le délai d’exécution des tests pour le personnel scolaire, les enseignants et les élèves.

Mesures de dépistage

Questionnaire d’autoévaluation

Les parents, les élèves et le personnel scolaire doivent passer en revue le questionnaire d’autoévaluation chaque jour avant de se rendre dans une école. Les visiteurs doivent également utiliser ce questionnaire pour déterminer s’ils peuvent entrer dans l’école.

Les enseignants et le personnel scolaire

On encourage les enseignants et le personnel d’éducation à passer le test de la COVID-19, même s’ils ne présentent aucun symptôme. Apprenez comment vous faire tester (en anglais seulement).

Personnes avec des conditions médicales

Pour les élèves avec des conditions médicales ou des facteurs de risque préexistants, les parents doivent :

  • consulter le médecin de leur enfant afin d’examiner les risques pour la santé et prendre une décision quant au retour à l’école qui aidera au mieux l’enfant;
  • communiquer avec l’école de leur enfant pour discuter des options et des soutiens disponibles.

Les membres du personnel doivent également consulter un médecin et discuter des options avec leur autorité scolaire.

Un élève présentant des symptômes de la COVID-19 (en anglais seulement) qui a des allergies ou des conditions médicales préexistantes qui causent des symptômes similaires doit obtenir au moins un test négatif à la COVID-19 avant de retourner à l’école.

Ces symptômes constitueront son état de santé de référence. L’élève peut fréquenter l’école tant que ces derniers demeurent les mêmes. Parlez à votre école à propos des conditions médicales préexistantes de votre enfant afin que l’école puisse conserver un dossier confidentiel sur ces conditions de santé.

Trousse d’outils et ressources

Les parents et les élèves peuvent utiliser les ressources suivantes pour se préparer en vue de la rentrée scolaire.

Guide des parents

Le Guide des parents 2020-2021 contient les étapes que les parents et les élèves doivent suivre pour réduire le risque de COVID-19 dans les écoles.

Élève malade:Consignes à suivre si un élève présente des symptômes de la COVID-19

Lettre aux parents de la médecin-hygiéniste en chef (3 septembre) (PDF, 410 Ko)

Documents d’orientation

Les documents d’orientation suivants fournissent des mesures sanitaires détaillées pour aider à assurer la sécurité des élèves et du personnel dans les écoles.

Affiches

Les écoles peuvent utiliser les affiches suivantes pour promouvoir des pratiques en matière de sécurité importantes.

Vidéos – Retourner à l’école de manière sécuritaire

Apprentissage à la maison

Certaines situations peuvent nécessiter que les élèves apprennent à la maison. L’Alberta offre plusieurs choix en matière d’éducation (en anglais seulement) pour favoriser cette situation.

S’il y a un cas de COVID-19 à l’école

Si un élève présente des symptômes à l’école :

  • on demandera à l’élève de porter un masque non médical et il sera isolé dans une pièce séparée ou tenu à au moins deux mètres des autres;
  • on communiquera avec les parents pour qu’ils viennent chercher l’enfant immédiatement (s’assurer que l’école dispose des coordonnées les plus récentes).

Si l’école compte un cas positif confirmé :

  • le médecin hygiéniste de la zone travaillera avec les autorités scolaires afin de rapidement :
    • déterminer quand les symptômes se sont développés;
    • identifier avec qui la personne qui a reçu un test positif a été en contact étroit, communiquer avec ces personnes, leur offrir de passer un test et mettre en place les mesures d’isolement :
      • les personnes sont légalement tenues de s’isoler (en anglais seulement) pendant 14 jours si elles demeurent ou sont en contact étroit avec une personne qui a reçu un test positif à la COVID-19;
      • seules les personnes qui sont en contact étroit avec un cas confirmé doivent s’isoler;
  • chaque autorité scolaire doit :
    • aviser le personnel et les parents si un cas de COVID-19 est confirmé à l’école;
    • aider les élèves et le personnel à apprendre ou à travailler de la maison s’ils doivent s’isoler.

Si l’école compte deux cas ou plus :

  • l’école sera considérée comme faisant face à une épidémie;
  • les médecins évalueront le risque de contamination et d’exposition pour déterminer s’il affecte plusieurs niveaux scolaires et zones, ou s’il est confiné aux contacts étroits d’un cas confirmé, et ils formuleront des recommandations particulières. Une épidémie n’entrainera pas automatiquement la fermeture de l’école.

Évaluation et soutiens à l’élève

Examens en vue de l’obtention du diplôme

  • Des examens en vue de l’obtention du diplôme seront offerts dans toutes les matières lors des séances d’examens de novembre, de janvier, d’avril, de juin et d’aout.

Tests de rendement provinciaux

  • Les écoles peuvent offrir des tests de rendement provinciaux dans les matières suivantes :
    • English Language Arts
    • Mathématiques
    • Français/French Language Arts
  • Les tests de rendement provinciaux pour les élèves de 6e et de 9e année peuvent être donnés si l’apprentissage en ligne est en place. Les autorités scolaires peuvent choisir d’y participer.

Soutiens aux élèves

  • Les autorités scolaires peuvent, si elles le jugent approprié au niveau local, réduire le temps consacré à l’enseignement des matières qui ne sont pas de base pour permettre un temps d’enseignement supplémentaire dans les matières de base.
  • Les écoles doivent mettre en place des soutiens en matière de santé mentale pour les élèves et le personnel.

Cours d’été

Comment en sommes-nous arrivés à cette situation?

Les autorités scolaires se sont préparées à trois scénarios pour la rentrée scolaire 2020-2021. Les écoles de l’Alberta accueilleront les élèves à l’automne dans le cadre du scénario 1.

Les responsables de la santé collaboreront avec les autorités scolaires pour prendre la décision de passer à un apprentissage en classe partiel ou à l’apprentissage à la maison en fonction de multiples facteurs, notamment le nombre de cas de COVID-19 dans une communauté ou une école et le risque de transmission en cours.

Fonds pour une rentrée scolaire sécuritaire du Gouvernement du Canada

Le 26 aout 2020, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il accorderait un financement aux provinces pour les mesures de retour en classe liées à la COVID-19.

La part totale de l’Alberta s’élèvera à environ 262 millions de dollars, en deux versements égaux.

Les autorités scolaires pourront accéder à ce financement supplémentaire pour les dépenses liées à la COVID-19, notamment pour :

  • le personnel;
  • l’adaptation des espaces d’apprentissage et les équipements de protection individuelle;
  • le nettoyage et les mesures de sécurité pour les écoles et les autobus;
  • le soutien aux élèves ayant des besoins particuliers, ainsi que l’apprentissage des élèves et la formation des enseignants en ligne.

Une somme de 250 millions de dollars sera distribuée pour les élèves, les 12 millions supplémentaires étant destinés à soutenir les autorités scolaires qui connaissent un afflux important d’inscriptions en raison de la demande accrue pour leurs programmes d’apprentissage en ligne.