À noter :

Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

Aperçu du pays

Nom officiel du pays : Royaume du Maroc

Lieu : Afrique du Nord-Ouest

Capitale : Rabat

Superficie : 446 550 km2

Population : La population totale était estimée à 36,19 millions de personnes (sur la base des estimations des Nations Unies pour 2018).

Ethnicité et religion : les Marocains sont les descendants des Berbères indigènes. Les personnes d’origine berbère hamitique et arabe sémitique constituent ensemble 99 % de la population. La religion officielle est l’Islam, pratiquée par 99 % de la population.

Langues : Les langues officielles sont l’arabe et le tamazight (ou amazigh). La constitution de 2011 fait du tamazight une langue officielle aux côtés de l’arabe. Le français est la langue du gouvernement et des affaires.

Administration : Le Maroc est une monarchie constitutionnelle. Le Maroc est divisé en 12 régions nommées d’après leur capitale et gouvernées par des gouverneurs régionaux. Les régions sont subdivisées en provinces et préfectures.

Éducation scolaire

Flowchart of Morocco's school education system

La responsabilité de l’enseignement primaire et secondaire incombe au ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. L’enseignement scolaire au Maroc est obligatoire pour les enfants âgés de 6 à 15 ans (équivalent de la 1re à la 9e année en Alberta) depuis 1963. Depuis 1989, la langue d’enseignement dans les écoles est l’arabe. Depuis 2015, certaines écoles primaires ont commencé à offrir un enseignement en tamazight.

L’enseignement préscolaire est accessible aux enfants de 4 à 6 ans. Il n’est pas obligatoire et est proposé dans 2 types d’écoles : les maternelles et les écoles coraniques (Kuttāb en arabe). Les écoles maternelles se concentrent sur les compétences de base en lecture et en calcul. Les écoles coraniques sont reliées à une mosquée et se concentrent sur l’apprentissage du Coran.

L’enseignement primaire dure 6 ans pour les enfants de 6 à 12 ans et se termine par le certificat d’études primaires.

L’enseignement secondaire de trois ans, appelé enseignement secondaire collégial, est offert aux enfants de 13 à 15 ans. Cette phase se termine par l’attribution du brevet d’enseignement collégial.

Avant 2002, la structure scolaire ne comprenait qu’un niveau d’éducation de base (enseignement fondamental) pour les enfants de 6 à 14 ans. Cette étape a été divisée en six années de primaire et trois années de premier cycle du secondaire et s’est conclue par le certificat d’enseignement fondamental.

L’enseignement secondaire supérieur, connu sous le nom d’enseignement secondaire qualifiant, dure trois ans dans les lycées, soit l’équivalent de la 10e à la 12e année en Alberta. La structure propose 14 branches, regroupées en 4 filières :

  • Enseignement original
    • Se compose de deux parties : langue arabe et études islamiques.
  • Enseignement des lettres et sciences humaines
    • Porte sur les langues et la littérature et les études sociales.
  • Enseignement scientifique
    • Comprend cinq voies : mathématiques A et B, et sciences expérimentales avec des options en sciences physiques, sciences de la vie et de la Terre et sciences agricoles.
  • Enseignement technologique
    • Offre des études de génie électrique et mécanique, d’arts appliqués, d’économie, de gestion et de comptabilité.

Les étudiants qui obtiennent une moyenne globale de 10 sur une échelle de 20 points reçoivent l’attestation du baccalauréat (depuis 2003). Les résultats finaux sont présentés sur le relevé de notes du Baccalauréat.

Aperçu de l’enseignement supérieur

Après 2003

Flowchart of Morocco's higher education system

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est responsable de l’enseignement supérieur et de l’accréditation. L’enseignement supérieur est proposé par des établissements d’enseignement supérieur publics et privés, y compris les universités, les grandes écoles, les centres universitaires, les écoles nationales supérieures, les écoles supérieures, les écoles normales supérieures.

La mise en œuvre du système Licence-Master-Doctorat (LMD) a commencé en 2003 et a abouti à une nouvelle structure de diplômes.

Les études de premier cycle nécessitent un baccalauréat pour l’admission et mènent à une licence de 3 ans. Les premiers diplômes de licence ont été décernés à la fin de 2006-2007. Il existe deux types de licences au Maroc :

  • La licence d’études fondamentales est un programme de premier cycle universitaire qui donne accès à des programmes de master et de recherche spécialisés.
  • La licence professionnelle nécessite un stage et donne accès à des programmes de master spécialisés.

Le premier cycle d’études peut donner lieu à la délivrance d’un titre de compétence intermédiaire, le diplôme d’études universitaires générales (DEUG). Le DEUG est délivré à la demande des étudiants ayant complété quatre semestres (deux ans) d’une licence d’études fondamentales ou d’une licence professionnelle.

Le Diplôme universitaire de technologie (DUT) est un programme national de diplôme de premier cycle offert par les écoles supérieures de technologie. Le DUT prépare les étudiants au marché du travail et permet d’obtenir une équivalence dans un programme de licence professionnelle dans un domaine similaire.

Le deuxième cycle de l’enseignement supérieur au Maroc nécessite une licence de trois ans pour l’admission et aboutit à l’attribution de l’un des deux types de master. Les premiers masters ont été décernés en 2008 :

  • Les programmes de master de recherche préparent les étudiants au cycle doctoral et nécessitent la réalisation d’une thèse (mémoire).
  • Les programmes de master professionnel comprennent un stage et ont un objectif principalement professionnel.

Le troisième cycle de l’enseignement supérieur au Maroc aboutit à l’attribution du doctorat. Il faut être titulaire d’un master de recherche pour être admis et peut être achevé en trois ans.

Avant 2003, le système comprenait des études universitaires de cycle court, une licence et une maîtrise (« master ») et des études de troisième cycle.

Les études de cycle court comprenaient des programmes de 2 ans et ont abouti à l’obtention du diplôme d’études universitaires générales (DEUG), du certificat universitaire d’études littéraires (CUEL), du certificat universitaire d’études scientifiques CUES), du certificat universitaire d’études de droit (CUED) ou du certificat universitaire d’études économiques (CUEE). Ces programmes créditaient deux années d’études en vue de l’obtention d’une licence. Les programmes de certificat universitaire ont été progressivement supprimés au cours de l’année universitaire 2003-2004.

Après avoir terminé un programme de cycle court de deux ans, les étudiants pouvaient compléter deux années supplémentaires d’études menant à une licence. Avant 1970, les programmes de licence duraient trois ans (ou un an après le DEUG). Les premières licences de quatre ans ont été attribuées en 1974. En 1992, une licence appliquée a été introduite. Des programmes de deux ans dans des matières scientifiques (sciences, sciences spécialisées ou sciences et techniques) ont conduit à une maîtrise. La maîtrise a été établie en 1966. Il fallait un DEUG ou un certificat universitaire pour être admis. Une équivalence était accordée aux titulaires d’une licence de 3 ans. La réforme de 2003 a changé le sens du terme licence pour lui attribuer celui d’un titre de compétences de premier cycle. Le terme maîtrise a été modifié pour désigner un titre de compétences de deuxième cycle de niveau intermédiaire. Il représente l’achèvement de la 1re année d’un programme de master de deux ans. La licence et la maîtrise antérieures à 2003 ont donné accès à d’autres études doctorales.

Les diplômes de troisième cycle comprenaient le diplôme d’études supérieures approfondies (DESA) et le diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS). Ils ont été créés en 1997. Le DESS durait un ou deux ans et nécessitait une licence ou une maîtrise pour être admis. Les programmes avaient un but professionnel et n’étaient pas axés sur la recherche. Le DESA nécessitait deux ans d’études après une licence ou une maîtrise et était une condition préalable aux études de doctorat. Depuis la mise en place du système LMD, les DESS et DESA ont été remplacés par des masters.

Le doctorat d’État était le diplôme le plus élevé décerné par les universités au Maroc. Il exigeait au moins trois ans d’études au-delà du DESS ou du DESA. Les programmes étaient basés sur la recherche et aboutissaient à la rédaction et à la soutenance d’une thèse.

Enseignement technique et professionnel

L’enseignement technique et professionnel (enseignement professionnel) ne débouche pas sur le baccalauréat et ne donne pas accès aux programmes postsecondaires. Il est supervisé par l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

En 2014, quatre qualifications ont été introduites :

  • Technicien spécialisé : Programme de deux ans qui nécessite le diplôme du baccalauréat ou le diplôme de technicien aux fins d’admission et mène au diplôme de technicien spécialisé.
  • Technicien : Programme de deux ans qui nécessite l’achèvement de l’équivalent en Alberta de la 11e année ou le diplôme de qualification professionnelle et mène au diplôme de technicien.
  • Qualification : Programme de deux ans, nécessite l’achèvement de l’équivalent en Alberta de la 9e année ou le diplôme de spécialisation professionnelle, et mène au certificat de qualification professionnelle.
  • Spécialisation : Programme de six mois ou d’un an terminé après l’équivalent en Alberta de la 6e année et débouchant sur le Certificat de formation professionnelle.

En 2014, le baccalauréat professionnel de deux ans a été introduit. Il se décline en trois filières : agricole, industrielle et services. Il est destiné aux étudiants et étudiantes qui ont obtenu le diplôme de qualification professionnelle. Les étudiants et étudiantes reçoivent un diplôme du baccalauréat. Ce diplôme donne accès aux établissements d’enseignement supérieur qui forment des techniciens qualifiés et techniciennes qualifiées dans les programmes de licence professionnelle des écoles d’ingénieurs ou des écoles de commerce.

Le brevet de technicien supérieur (BTS) est proposé dans les instituts universitaires de technologie (IUT). Il a été introduit en 1992. L’admission nécessite un baccalauréat technique. Les programmes mènent à un diplôme national. Le diplôme indique le titre professionnel et le domaine d’expertise plutôt que le nom du diplôme lui-même. Bien que les programmes de BTS visent à fournir un accès direct au marché du travail, de nombreux diplômés du BTS poursuivent les programmes de licence professionnelle.

Échelle de notation

La notation repose sur une échelle de 20 points avec une note de passage minimale de 10. Pour passer à l’année suivante, les étudiants et étudiantes doivent réussir des examens écrits et oraux avec une note totale d’au moins 10 sur 20. Les moyennes finales supérieures à 14 sont extrêmement rares.

Établissements

L’enseignement supérieur est proposé par des établissements d’enseignement supérieur publics et privés, y compris les universités, les grandes écoles, les centres universitaires, les écoles nationales supérieures, les écoles supérieures, les écoles normales supérieures.

Comparaison des titres de compétences

Titre de compétences Conditions d’admission Durée des études Comparaison d’IQAS
Attestation du baccalauréat

Diplôme du baccalauréat

Achèvement de l’équivalent en Alberta de la 9e année : brevet d’enseignement collégial Trois ans Se compare généralement à l’obtention d’un diplôme d’études secondaires.
Diplôme du baccalauréat technique Achèvement de l’équivalent en Alberta de la 9e année : brevet d’enseignement collégial Trois ans Se compare généralement à l’obtention d’un diplôme d’études secondaires, y compris la formation technique.
Brevet de technicien supérieur Attestation du baccalauréat Deux ans Se compare généralement à l’obtention d’un diplôme d’études postsecondaires.
Diplôme universitaire de technologie

Diplôme de technicien spécialisé

Attestation du baccalauréat Deux ans Se compare généralement à l’obtention d’un diplôme d’études postsecondaires.
Diplôme d’études universitaires générales

Diplôme d’études universitaires professionnelles

Certificat universitaire d’études littéraires

Certificat universitaire d’études scientifiques

Certificat universitaire d’études de droit

Certificat universitaire d’études économiques

Attestation du baccalauréat Deux ans Se compare généralement à l’obtention d’un diplôme d’études postsecondaires.
[Avant le processus de Bologne; jusqu’en 2006]

Licence

Licence appliquée

Maîtrise

Attestation du baccalauréat

Quatre ans

ou

Deux ans (après les DEUG, CUEL, CUES, CUED, CUEE)

Se compare généralement à l’achèvement d’un programme de baccalauréat de quatre ans.
[depuis 2003]

Licence d’études fondamentales

Licence professionnelle

Attestation du baccalauréat

Trois ans

ou

Un an (après les DEUG ou DEUP)

Se compare généralement à l’achèvement d’un programme de baccalauréat de trois ans.
Diplôme d’ingénieur d’État

Diplôme d’écoles nationales de commerce et de gestion

Diplôme d’architecte

Attestation du baccalauréat

Cinq ans

ou

Trois ans (après les classes préparatoires aux grandes écoles)

Se compare généralement à l’achèvement d’un programme de baccalauréat de quatre ans.
Doctorat en médecine

Docteur en médecine dentaire

Diplôme de docteur vétérinairere

Diplôme de doctorat en pharmacie

Attestation du baccalauréat Au moins cinq ans Se compare généralement à l’obtention d’un premier grade professionnel.
Master de recherche

Master professionnel

Licence d’études fondamentales

Licence professionnelle

Deux ans Se compare généralement à l’obtention d’un master.
Certificat d’études approfondies Licence

Maîtrise

Un an Se compare généralement à l’obtention d’un diplôme universitaire supérieur.
Diplôme d’études supérieures approfondies

Diplôme d’études supérieures spécialisées

Diplôme d’études supérieures

Licence

Maîtrise

Deux ans

ou

Un an (après le certificat d’études approfondies)

Se compare généralement à l’obtention d’un master.
Doctorat d’État Diplôme d’études supérieures

Diplôme d’études supérieures approfondies

Master de recherche

Trois ans Se compare généralement à l’obtention d’un doctorat en philosophie (Ph. D.).

Cette page vous a-t-elle été utile?

Tous les champs sont obligatoires sauf indication contraire.

Vous ne recevrez pas de réponse. Ne partagez pas de renseignements personnels tels que des numéros de téléphone, des adresses ou des courriels.

Vos soumissions sont contrôlées par notre équipe Web et sont utilisées pour améliorer l'expérience sur Alberta.ca. Si vous avez besoin d'une réponse, veuillez vous rendre sur notre page de contact.