Le Secrétariat francophone

Liaison entre le gouvernement et les Franco-Albertains, le Secrétariat coordonne et met en œuvre la Politique en matière de francophonie.

Mission

Le Secrétariat francophone s’est donné les objectifs suivants :

  • reconnaitre les contributions passées et continues de la francophonie albertaine au développement social, culturel et économique de l’Alberta et mieux faire connaître ces contributions
  • aider les organismes, les collectivités et les individus à développer leurs capacités afin qu’ils puissent participer et contribuer à des projets financés par le gouvernement qui font la promotion de la langue et des cultures françaises
  • guider une démarche cohésive au sein du gouvernement en ce qui a trait à l’élaboration et à l’amélioration de ses services en français
  • aider les ministères à promouvoir leurs programmes existants qui assurent la prestation de services en français aux Albertains et aux Albertaines

Responsabilités

Le Secrétariat francophone :

  • agit à titre de liaison entre le gouvernement et la francophonie albertaine
  • clarifie les besoins des Albertains d’expression française et s’en fait le porte-parole auprès des ministères et des organismes gouvernementaux
  • coordonne et met en œuvre la Politique en matière de francophonie de l’Alberta
  • représente l’Alberta et sa francophonie au sein d’organismes tels que la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne
  • participe aux négociations et à la mise en œuvre des ententes fédérales-provinciales en ce qui concerne l’engagement du gouvernement à l’égard de la francophonie albertaine et de la prestation de services gouvernementaux en français

Politique en matière de francophonie

Le 14 juin 2017, le gouvernement de l’Alberta a dévoilé une politique en matière de francophonie qui aide ses ministères à améliorer leurs services en français et qui appuie la vitalité de la francophonie en Alberta.

Le français est l’une des deux langues officielles du Canada et constitue une composante dynamique de sa diversité. Le français est également la langue la plus parlée en Alberta après l’anglais. On prévoit que son usage continuera d’augmenter dans les années à venir, ce qui entraînera une augmentation de la demande de services en français dans la province. Le gouvernement albertain se voit offrir une occasion d’améliorer les services qu’il fournit à un nombre important d’Albertains, en plus de renforcer la situation concurrentielle de l’Alberta et ses relations avec la francophonie partout au Canada et dans le monde entier.

Processus de consultation

En octobre et novembre 2016, le gouvernement de l’Alberta a sollicité l’opinion des Albertains. Pour ce faire, il a organisé les activités suivantes :

  • il a animé des discussions ciblées avec des intervenants du gouvernement, y compris des représentants de ministères et de certains organismes
  • il a mené des consultations auprès d’intervenants de la communauté, y compris un sondage public bilingue en ligne

Sujets discutés

Des concepts généraux concernant les éventuels principes directeurs de la politique ont été présentés aux participants. Au fil des discussions, les animateurs ont renforcé l’idée que le changement pourrait prendre du temps et qu’une mise en œuvre progressive pourrait être requise pour aller de l’avant, étant donné la situation financière.

La politique et ses effets sur la vie des Albertains

L’objectif global de la politique consiste à sensibiliser le gouvernement aux besoins des Albertains d’expression française et à mieux répondre à ces besoins lorsqu’il fournit des services en français. La politique pourrait également rendre l’Alberta plus attrayante du point de vue de la migration interprovinciale, de l’immigration, du tourisme et de l’investissement.

Cout de mise en œuvre

Le gouvernement de l’Alberta fournit déjà certains services en français dans les domaines de l’éducation, de l’accès à la justice, des arts et du patrimoine.

Le gouvernement de l’Alberta et les représentants de la communauté francophone s’entendent sur le fait que le travail mené actuellement vise à obtenir un changement progressif à long terme. Pour commencer, le gouvernement concentrera ses efforts sur des initiatives sans coûts ou sans coûts supplémentaires (en adoptant des méthodes novatrices, plus rationnelles et plus efficaces).

La mise en œuvre de la politique doit être réalisée avec les ressources existantes. Le gouvernement de l'Alberta obtient un financement annuel du gouvernement fédéral qu'il allouera à l’amélioration et à l’augmentation des services en français. En 2017-2018, le montant du financement fédéral est de 728 500 $. Les négociations pour renouveler l'Entente Canada-Alberta sur les services en français devraient débuter en 2018. L’adoption de la Politique en matière de francophonie donnera à l'Alberta la possibilité de négocier pour obtenir plus de financement fédéral.

Autres provinces ayant adopté des politiques sur la prestation de services en français

La plupart des autres autorités au Canada disposent d’une politique ou d’un cadre législatif qui régit leur stratégie en matière de services offerts aux communautés d’expression française.

Conseil consultatif de l’Alberta en matière de francophonie

Créé en 2018, le Conseil consultatif en matière de francophonie guide le ministre de la Culture et du Tourisme responsable du Secrétariat francophone en ce qui a trait à la mise en œuvre et à l’évaluation de la Politique en matière de francophonie de l’Alberta. Ses membres aident aussi le gouvernement à s’assurer que la communauté d’expression française est représentée dans toute sa diversité géographique, culturelle et démographique.

Les membres du Conseil se partagent les responsabilités clés suivantes :

  • identifier les éléments prioritaires qui permettront de renforcer la vitalité de la communauté par le biais de services en français nouveaux et améliorés, en fonction des ressources disponibles
  • favoriser la création de services gouvernementaux en français et améliorer la prestation des services existants en tenant compte des ressources disponibles
  • optimiser l’utilisation des fonds provinciaux existants de même que des fonds fédéraux administrés par le ministère de la Culture et du Tourisme qui sont destinés aux services en français
  • évaluer l’efficacité de la politique en fonction des résultats escomptés

En savoir plus sur le Conseil consultatif en matière de francophonie

Renseignements

Pour joindre le Secrétariat francophone :

Heures d’ouverture : de 8 h 15 à 16 h 30 (ouvert du lundi au vendredi, fermé les jours fériés)
Tél. : 780-415-3348 (région d’Edmonton)
Appels sans frais : composer le 310-0000, puis le numéro
Télécopieur : 780-644-8800
Courriel : francosec@gov.ab.ca
Autres personnes-ressources

Adresse :
Secrétariat francophone
Ministère de la Culture et du Tourisme
9e étage, Standard Life Centre
10405, avenue Jasper
Edmonton (Alberta) T5J 4R7

Suivez-nous sur Twitter pour plus d’information en français sur les services, ressources et événements du gouvernement de l’Alberta.