Table of contents

À noter :

Certains liens peuvent mener à des pages offertes en anglais seulement.

Publié par :

Dr. Deena Hinshaw

Date :

November 26, 2021

Sujet :

COVID-19

La COVID-19 continue d'exercer des pressions sur notre système de soins de santé et a bouleversé nos activités professionnelles, sociales et récréatives, surtout celles des familles ayant de jeunes enfants. Les enfants ont subi les lourdes conséquences de cette pandémie. Maintenant que Santé Canada a approuvé le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech (Comirnaty) pour les enfants de 5 à 11 ans, vous envisagez peut-être de faire vacciner vos enfants. Par la présente, j’aimerais partager avec vous des renseignements qui pourraient répondre à vos questions.

Au cours des derniers mois, des parents se sont dit inquiets du fait que leurs enfants âgés de moins de 12 ans ne pouvaient pas être vaccinés contre la COVID-19. D’autres se demandent si le vaccin est sûr pour leurs plus jeunes. Mère de jeunes enfants, je sais que nous voulons tous faire les meilleurs choix possibles pour protéger nos familles.

Ce que nous savons sur les vaccins pour les enfants

Santé Canada a autorisé l’administration du vaccin Pfizer aux enfants de 5 à 11 ans après avoir étudié les résultats des essais cliniques menés auprès de plus de 3 000 enfants du même âge. L’étude Pfizer a souligné une efficacité (niveau de protection) de 90,7 % contre les symptômes de la COVID-19. Ce niveau de protection est similaire à celui qu’offrent les vaccins aux enfants plus âgés et aux adultes. Selon l’étude, si les enfants vaccinés étaient infectés, ils seraient moins à risque de développer une forme grave de la maladie. Bien que certains enfants participant à l'étude aient eu de légères réactions au vaccin, comme une douleur au bras ou de la fièvre, aucune préoccupation concernant l’innocuité du vaccin n’a été soulevée.

La sécurité des vaccins

La sécurité des vaccins contre la COVID-19 est d’une importance capitale. Nous surveillons de près les rapports sur les effets secondaires suivant l'immunisation (ESSI) en Alberta, dans le reste du Canada et dans le monde entier. Pour un résumé de tous les ESSI disponibles en Alberta à ce jour, consultez les statistiques sur la vaccination contre la COVID-19 (en anglais). Oui, des effets indésirables peuvent se produire, mais ils sont très rares. Sur les 6 796 955 doses de vaccin administrées en Alberta à ce jour, tous âges confondus, 2 005 ESSI ont été rapportés, soit 0,03 %.

Prise de décision éclairée

Faire vacciner ou non vos enfants est une décision importante. Je vous encourage à prendre votre décision à partir des données disponibles et après avoir bien évalué les avantages et les risques associés à chaque option.

Bien que les enfants de 5 à 11 ans ont moins de risques de développer une forme grave de la maladie, d’être hospitalisés ou de mourir de la COVID-19, j'espère que vous prendrez en considération les avantages suivants :

  • En faisant vacciner votre enfant, c’est toute votre famille que vous protéger. De plus, cela permettra d’empêcher les hospitalisations en réduisant la transmission communautaire.
  • Durant la quatrième vague de la pandémie en Alberta, le taux de cas de COVID-19 chez les enfants de 5 à 11 ans a été plus élevé que pour n’importe quel autre groupe d'âge. Le vaccin contribuera à les protéger contre la COVID-19, en plus de réduire les éclosions et les perturbations personnelles qui surviennent lorsque les enfants doivent rester à la maison.
  • Bien que les conséquences graves liées à une infection par la COVID-19 soient rares chez les enfants, 78 cas d'hospitalisation et 20 cas d'admission aux soins intensifs ont été recensés à ce jour chez des enfants de 5 à 11 ans. La prévention de toute infection par la COVID-19 réduit davantage le risque de conséquences graves.
  • Une infection par la COVID-19 peut provoquer chez les enfants une maladie rare mais grave appelée « syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants » (SIME). En Alberta, 29 cas de SIME liés à des infections par la COVID-19 ont été recensés chez des enfants de 5 à 11 ans. La prévention de toute infection par la COVID-19 peut réduire le risque de SIME.
  • Il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas au sujet du syndrome post- COVID-19 chez les enfants, mais ils peuvent présenter des symptômes de la COVID0-19 pendant des mois après leur rétablissement initial, et ce, même s'ils n’ont subi aucune conséquence grave de la maladie. La prévention de toute infection par la COVID-19 réduit ce risque.

De très rare cas de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) liée aux vaccins contre la COVID-19 ont été signalés chez les adolescents et les jeunes adultes, surtout chez les hommes. En Alberta, 23 cas confirmés de myocardite ont été répertoriés chez les jeunes de 12 à 17 ans, soit 9 cas par 100 000 adolescents vaccinés. Puisque nous savons que le risque de myocardite après n’importe quel type d’infection est généralement plus élevé chez les adolescents que chez les jeunes enfants, il est donc possible de penser que le risque de myocardite liée à la vaccination sera plus faible chez les enfants âgés de moins de 12 ans. Il faut aussi se rappeler que le risque de développer une myocardite est significativement plus élevé après une infection par la COVID-19 qu'après avoir reçu un vaccin.

Comment faire vacciner votre enfant

Si vous choisissez de faire vacciner votre enfant de 5 à 11 ans contre la COVID-19, il pourra recevoir bientôt sa première dose du vaccin Pfizer-BioNTech (Comirnaty). Le calendrier de vaccination dépend de l'arrivée des doses de vaccin. Veuillez donc vérifier en ligne pour obtenir des renseignements à jour. Deux doses seront nécessaires pour être totalement immunisé contre la COVID-19 et il est recommandé d'administrer la deuxième dose au moins huit semaines après la première. Si cet automne votre enfant doit recevoir d'autres vaccins que celui contre la COVID-19, nous vous recommandons d’attendre quatorze jours entre les différents vaccins. Bien que l'administration d'autres vaccins en même temps que celui contre la COVID-19 s'est avérée sûre et efficace pour d'autres groupes d'âge, cet intervalle est recommandé à titre de précaution afin de surveiller tout effet secondaire éventuel chez les 5 à 11 ans.

Lorsque les doses de vaccin seront disponibles, vous pourrez prendre rendez-vous en utilisant l'outil de réservation en ligne ou en appelant au 811. Lors du rendez-vous de vaccination de leur enfant, les parents ou tuteurs devront donner leur consentement de façon verbale ou en signant le formulaire prévu à cet effet.

Où trouver de plus amples renseignements

Pour plus de renseignements sur la COVID-19, vous pouvez consulter les sites web du ministère de la Santé (Alberta) (en anglais), d’Alberta Health Services (en anglais) et du gouvernement du Canada. Des ressources traduites en 13 langues sont aussi disponibles sur le site web du gouvernement de l’Alberta. N’hésitez pas à poser des questions sur les vaccins aux professionnels de la santé qui s’occupent de votre enfant.

La pandémie continue d’être une source de stress pour nos enfants et nos familles. Si vous avez besoin de soutien ou de renseignement sur la santé mentale et le bien-être, consultez le site web Help in Tough Times (Alberta Health Services) ou appelez le 811.

Peu importe votre décision quant à la vaccination de vos enfants, je tiens à vous remercier de tout ce que vous faites pour garder nos familles et nos collectivités en santé et en sécurité.

Cordialement,
Dre Deena Hinshaw, BSc, MD, MPH, CCFP, FRCP
Médecin-hygiéniste en chef

Lettre aux parents et tuteurs: Vaccin Pfizer aux enfants de 5 a 11 ans (English | French)

  • Dr. Deena Hinshaw

    Dr. Deena Hinshaw

    Dr. Deena Hinshaw was appointed Alberta's Chief Medical Officer of Health on January 28, 2019.

    Apprendre encore plus